Bruxelles Le 23 septembre, Sanae Jah combattra pour une ceinture mondiale WBF.

Dès son retour sur les rings, la boxeuse bruxelloise Sanae Jah a prouvé qu’elle n’avait rien perdu de sa hargne, de sa rage de vaincre et de sa force de frappe. Un mental à toute épreuve affiché dès son retour pour une boxeuse qui a annoncé la couleur dès son retour. Elle est revenue pour décrocher une ceinture mondiale. Et il ne faudra pas attendre longtemps pour que cette opportunité se présente.

En effet, c’est désormais officiel : Sanae Jah combattra pour une ceinture mondiale WBF le 23 septembre prochain. "Cela fait longtemps que j’attends ce moment, je veux aller chercher ce titre", lance-t-elle d’entrée.

Ce combat aura d’ailleurs une saveur particulière puisqu’il sera organisé dans sa ville, à Bruxelles. Un grand moment en perspective. "C’est quelque chose d’excitant et de particulier de pouvoir combattre pour une ceinture mondiale devant son public. D’autant plus que le combat sera organisé sur la place de la Monnaie ou sur la Grand-Place."

L’envie de bien faire sera décuplée pour celle que l’on surnomme Killer Bee. "J’attends ce moment depuis si longtemps. Ça fait 3-4 ans que je veux un combat pour une ceinture mondiale. Ce qui était un objectif est désormais devenu une réalité et je ne veux pas passer à côté de cette occasion unique."

Une longue préparation commence pour Sanae, qui devra boxer dans une catégorie supérieure, passant dans celle des moins de 52 kg. "Ce sera une découverte pour moi, c’est pour ça qu’on organisera un combat en mai prochain dans cette catégorie. Mais dans ma tête, je suis prête à tout donner pour aller au bout de mon rêve."

Elle devra d’ailleurs trouver le parfait équilibre entre ses entraînements et les cours qu’elle donne dans son académie de boxe. "Je m’entraînerai le matin et les jours où je ne coache pas mes boxeurs. Ce ne sera pas facile, mais je dois garder un bon niveau dans ma préparation. De maintenant jusqu’au 23 septembre, je suis concentrée sur mon combat."