Bruxelles

Ce que les citoyens semblent demander le plus, c'est une ville plus conviviale avec des espaces verts, plus de mobilité douce, et une bonne qualité de l'air.

Pendant plus d’un an, la liste Ecolo-Groen de Jette est allée à la rencontre des Jettois afin de discuter avec eux de la façon dont ils vivent la commune au quotidien, des difficultés qu’ils y rencontrent, des points à améliorer et de la vision qu’ils ont d’une commune idéale. Il en est ressorti quinze grandes priorités, catégorisées en trois thèmes que les verts ont décidé de mettre en avant lors de leur campagne électorale. "À chaque rencontre, les mêmes préoccupations et les mêmes valeurs ont ressurgi : travailler plus à un cadre de vie qui rapproche les gens, plus humain, plus social, plus sain" , explique les têtes de liste Bernard Van Nuffel et Nathalie de Swaef, ainsi que Thomas Naessens qui figure en troisième position. Bref, garder cette âme de village dans la ville mais en y intégrant les nouvelles réalités de l’essor démographique, de la mobilité et de la modernité.

Ce qui ressort de la demande des citoyens interrogés, c’est leur volonté d’avoir une ville plus conviviale où les espaces verts sont préservés, qui fait de la place à la mobilité douce sans négliger la voiture et dans laquelle la qualité de l’air a une place importante. Soit des enjeux bien bruxellois. Et ça tombe bien car, dans les grandes lignes, c’est ce qu’Ecolo et Groen disent vouloir défendre.

Concrètement, les quinze points qui sont mis en avant par les verts sont : un air plus sain, la lutte contre les dépôts clandestins, des parcs à proximité de chaque habitant, donner accès à la place du Miroir pour les associations, un skate park dans le parc de la Jeunesse, des métiers durables dans la commune, de la sécurité dans les quartiers, des commerces locaux, des échanges de savoirs, des classes d’immersion dans l’enseignement communal, plus de place pour l’accueil des enfants, soutenir de nouvelles formes de logements, lutter contre la pauvreté, développer l’énergie verte et offrir de la place aux activités culturelles.

Autant d’idées qui viennent des citoyens et dont la concrétisation se fait parfois même sous l’impulsion des Jettois eux-mêmes.