Bruxelles Le Carrefour Express de l’avenue Warland a été attaqué ce dimanche matin.

Un nouveau braquage de magasin s’est déroulé à Jette très tôt ce dimanche. C’est le Carrefour Express de l’avenue Warland, à Jette qui a, cette fois, été visé.

L’attaque a été perpétrée juste avant l’ouverture du magasin. Trois suspects ont pénétré dans les lieux et ont dérobé le contenu du coffre. Le montant du butin est indéterminé à l’heure actuelle, d’après le Parquet de Bruxelles. L’un des suspects aurait exhibé un tournevis pour menacer le gérant qui n’est pas blessé mais qui a été fort choqué par les événements.

Le Parquet a été avisé des faits et a requis de nombreux devoirs d’enquête dont notamment le laboratoire de la police fédérale, une enquête des caméras sur le chemin de fuite des suspects. À l’heure actuelle, ces malfrats ne sont pas encore interpellés.

Cette attaque rappelle bien évidemment la situation d’un autre Carrefour Express situé sur le territoire de la commune, celui de l’avenue Woeste. Ce dernier a été également victime d’un braquage, il y a une semaine à peine.

Le modus operandi est toujours le même pour les deux Carrefour Express puisque le ou les suspects attaquent le magasin très tôt, dès l’ouverture. L’enseigne de l’avenue Woeste avait d’ailleurs été braquée mardi dernier, à l’ouverture du magasin, vers 6 h 20. Ce jour-là, les malfrats, vraisemblablement deux individus, étaient repartis avec un butin composé, notamment, de fardes de cigarettes et de l’argent qui constituait la recette des jours précédents. Ils avaient réussi à fuir au volant d‘une voiture avec laquelle ils avaient pris la direction du ring de Bruxelles. Ce fait était le quatrième depuis environ sept mois pour le Carrefour Express de l’avenue Woeste.