Bruxelles La commune annonce qu'elle a rejoint "l'Alliance de la consigne".

L'Alliance de la consigne réunit des organisations, des entreprises, des communes et toutes sortes d'organisations préoccupées par la question des déchets sauvages. En annonçant qu'elle rejoignait l'Alliance de la consigne, la commune de Jette se montre donc favorable à la mise en place d'une solution structurelle permettant de lutter contre la pollution des rues, des bords de routes, des plages et des mers, créée par les canettes et les bouteilles en plastique.

En effet, selon une étude récente, ces deux types de déchets représentent actuellement 40% des déchets sauvages. Jette s'engage ainsi à réduire "the plastic soup", le vortex de déchets de l'océan Pacifique, ainsi que la souffrance animale liée à l'ingestion du plastique par la faune marine.

"Le système de consigne sur les bouteilles en plastique et les cannettes a fait ses preuves dans 37 pays et régions où il est déjà d’application. Ces pays recyclent plus de 90% des emballages de boisson et prouvent que les systèmes de consigne sont rentables et solides sur le plan juridique", a expliqué Annemie Maes, conseillère communale Ecolo-Groen. Pour rappel, la décision de rejoindre officiellement l'Alliance pour la consigne a été prise par le collège à la suite d'une motion introduite par Ecolo-Groen en avril dernier.