Bruxelles

L'objectif d'une telle procédure est de réduire l'emprise de la future station prévue dans le cadre du métro Nord.

Mercredi soir, le conseil communal de Schaerbeek a décidé à l’unanimité d’initier la procédure de classement de l’avenue Huart Hamoir et du square François Riga. La commune introduira donc prochainement une demande de classement auprès de la Région bruxelloise en faisant valoir la haute valeur historique, esthétique et paysagère de cet ensemble aménagé au début du 20e siècle.

Cette décision sonne comme un avertissement à l'égard de la Région bruxelloise. Depuis des mois, la commune de Schaerbeek tente en effet de faire entendre son point de vue sur le projet du métro Nord dont la majorité des stations seront situées sur son territoire. C’est surtout la station Riga qui inquiète les autorités locales et les riverains. Ceux-ci dénoncent le caractère surdimensionné de ce projet qui ne s’intègre pas dans le tissu urbain.

Fervente supportrice du projet de métro Nord, la commune assure cependant qu’il n’y a aucune volonté d’empêcher la création d’une station sur ce site. “La volonté de la commune, c’est que l’on soit plus attentif encore à l’aspect patrimonial dans le cadre du projet de métro. Mais le classement d’un site n’empêche pas de réaliser des modifications importantes. Par exemple, la maison communale est classée et cela n’empêchera pas de créer une station sur la place Colignon”, fait valoir l’échevin de la Mobilité Denis Grimberghs (CDH).

La commune souhaite que les entrées de la future station Riga soient davantage tournées vers le quartier commerçant d’Helmet. “Depuis le début, nous apportons une solution qui consiste à profiter de la reconversion de l’église pour résoudre le problème d’accès à la station”, souligne l’édile.

Une fois la procédure enclenchée par la commune, la demande devra être traitée par la Région. Selon nos informations, la Commission royale des Monuments et des Sites (CRMS) verrait d’un bon œil cette procédure. Le cas échéant, il sera délicat pour la Région de s’y opposer.