Bruxelles

La cour d'appel de Bruxelles a acquitté, mercredi, un homme qui avait été condamné à une peine de cinq ans de prison en première instance pour de graves faits d'enlèvement et d'extorsion. 

Un Ixellois âgé de 25 ans, défendu par Me Yannick De Vlaeminck, a été acquitté par la cour d'appel de Bruxelles mercredi. L'homme était prévenu comme auteur ou co-auteur pour un kidnapping et l'extorsion d'une somme de 5.000 euros au préjudice d'un habitant de Wemmel.

La nuit du 24 au 25 octobre 2014, ce dernier avait été enlevé devant son domicile par au moins trois personnes masquées et armées d'une mitraillette, dont l'une était en tenue policière.

Ses ravisseurs l'avaient tabassé, puis ils lui avaient attaché les mains avec des colsons, lui avaient mis un sac en tissu sur la tête et l'avaient jeté dans le coffre d'un véhicule.

Il avait été amené dans une maison où il avait encore reçu des coups. Ses agresseurs l'avaient alors enjoint, sous la menace, de leur remettre la somme de 200.000 euros. La victime leur avait alors donné tout ce dont elle disposait, une somme de 5.000 euros.

Des images de caméra de vidéo-surveillance avaient pu montrer que les auteurs étaient arrivés chez la victime à bord d'un véhicule de location. La police était ensuite remontée jusqu'au prévenu sur base du nom mentionné sur le contrat de location.

Le prévenu avait déclaré avoir loué cette voiture pour ensuite la sous-louer à d'autres personnes dont il n'a pas révélé l'identité et que l'enquête n'a pas non plus permis d'établir.

La cour a admis qu'il subsistait un doute quant au fait que le prévenu avait connaissance du projet délictueux des personnes à qui il avait sous-loué le véhicule.