Bruxelles Bruxelles Mobilité développe de nouvelles cartes dédiées spécifiquement aux piétons.

Depuis deux semaines, Bruxelles Mobilité participe à un projet pilote de cartes piétonnes. Il s’agit de plans mesurant environ 1m², affichés à différents arrêts de transport en commun. Ils sont destinés à permettre aux piétons de s’orienter dans un rayon de 800m. "L’objectif de ces cartes est de faire prendre conscience aux Bruxellois que la marche fait partie intégrante des solutions de mobilité. Il sera parfois plus intéressant de marcher pour des déplacements courtes distances ou pour améliorer l’efficacité d’une correspondance" , nous confie Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité.

La carte se veut donc le plus sobre possible afin d’en faciliter la lecture. Elle reprend les autres arrêts à proximité ainsi que les points d’intérêt utilitaires ou touristiques. Les informations qui ne s’avèrent pas utiles pour le piéton ne sont pas reprises. "Le but n’est pas de réaliser un plan du quartier. Ces plans sont réalisés au cas par cas en fonction des intérêts avoisinants pour les piétons. On s’est inspiré de cartes qui existaient déjà dans d’autres régions et pays", poursuit Camille Thiry.

Actuellement, trois communes participent à cette phase test : Anderlecht, Jette et Evere. Si ces trois communes ont été choisies, c’est parce ce qu’elles disposent d’un PAVE, c’est-à-dire un plan d’accessibilité de la voirie et de l’espace public. Cette initiative enchante Ridouane Chahid (PS), échevin de la Mobilité à Evere. "Cela peut vraiment faire gagner du temps aux citoyens. L’objectif est de lancer une nouvelle dynamique en matière de mobilité. Si on informe mieux les gens sur les itinéraires possibles, ils se rendront compte qu’ils peuvent aller plus vite en marchant", commente l’édile. À l’avenir, d’autres communes bruxelloises devraient disposer de telles cartes. "Après la phase de test, et en fonction des remarques reçues, les cartes seront déployées au sein de ces communes sur une centaine d’abribus mais d’autres communes sont en train de réaliser leur PAVE. Une fois que cela sera fait, on pourra établir de nouveaux partenariats", conclut Camille Thiry. Les usagers sont invités à donner leur avis sur ces cartes à l’adresse mobilite@sprb.brussels.