Bruxelles D'ici le mois de mars, une dizaine d'autres bornes seront installées en Région bruxelloise.

À 9h ce jeudi matin, la première borne de comptage vélo installée dans la rue de la Loi affichait déjà près de 400 passages. Grâce à des capteurs en fibre optique installés sur la piste cyclable, cette borne fabriquée par Siemens détecte le passage des vélos.Les écrans du compteur affichent ainsi en temps réel le nombre de cyclistes journaliers qui sont passés par là d'une part et le nombre total de passage cycliste vélo sur l'année d'autre part.

Selon le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SPA) à l'origine de cette initiative, l'utilité de ce compteur est double. Une borne de ce type joue un rôle de sensibilisation et de motivation des cyclistes en renforçant le sentiment d'appartenance à une communauté et montre aux automobilistes que de nombreuses personnes ont opté pour une autre solution de mobilité pour se rendre au travail.

En outre, les compteurs vélo fournissent des informations utiles en temps réel sur le flux de cyclistes dans la ville, qui pourront être utilisés dans le cadre de projets d'avenir liés à la mobilité.

Toutes les informations enregistrées par les bornes vélos sont disponibles par tout un chacun via la plate-forme opendata de la Région bruxelloise sur laquelle de nombreuses communes et organismes régionaux publient déjà leurs données.

Le choix de la rue de la Loi pour la première borne de ce type n'est pas anodin. Très emprunté par les cyclistes, cet axe est aujourd'hui saturé. La piste cyclable dessinée sur le trottoir est trop étroite en heures de pointe, ce qui engendre des situations conflictuelles entre usagers.

Pas du tout étonné par le nombre élevé de vélos comptabilisés ce jeudi matin, le Gracq (Les Cyclistes Quotidiens ASBL) espère que cette borne permettra d'objectiver la situation et d'obtenir un réaménagement de la rue de la Loi plus favorable aux deux-roues.

Le Gracq souhaite en effet que la circulation automobile actuellement prévue sur quatre voies s'organise sur trois voies afin d'élargir l'espace pour les piétons et d'aménager une piste cyclable séparée.

Le second compteur de vélos sera installé avenue de la Couronne. D'ici le mois de mars 2018, pas moins de dix autres bornes seront placées le long des différents itinéraires cyclables de Bruxelles, y compris le long du canal et sur le boulevard Général Jacques, lorsque la nouvelle piste cyclable séparée du trafic sera réalisée.