Bruxelles

La ministre bruxelloise de l'Environnement et de l'Energie, Céline Fremault (cdH), demande jeudi aux Bruxellois d'utiliser l'eau potable avec parcimonie. 

Une pénurie n'est toutefois pas encore à craindre. Bruxelles, au contraire de la Flandre et la Wallonie, utilise peu d'eau pour l'irrigation. L'eau potable est surtout exploitée par les ménages et pendant les vacances, les Bruxellois sont moins nombreux en ville.

"L'approvisionnement en eau est garanti pour les Bruxellois mais la situation est suivie de près. Nous demandons aux habitants d'utiliser l'eau potable avec parcimonie et d'éviter tout gaspillage", avertit la ministre Fremault.

Dans les parcs bruxellois, Bruxelles Environnement prête attention à l'utilisation de l'eau et privilégie l'arrosage des arbres les plus vieux et les plus rares. Les jeunes plantations risquent donc d'être perdues.

Les fontaines de la Région bruxelloise ne sont pas fermées et continuent de servir de points de rafraîchissement.