Bruxelles La firme eScooter dispose désormais de sept modèles pliables et qui résistent aux pavés.

De plus en plus de modes alternatifs à la voiture voient le jour dans la capitale. Et parmi ceux-ci, la trottinette électrique, qui permet de se déplacer facilement sans trop d'efforts. La firme eScooter dispose, dans ce cadre, de sept modèles pliables, souples avec des amortisseurs faits pour résister aux pavés.

Nous avons pu tester ce mode alternatif de transport pour le moins surprenant, et qui peut atteindre une vitesse allant jusqu'à 25 km/h.

Ces modèles disposent chacun d'une batterie amovible et facilement rechargeable. "Les Bruxellois ont besoin de nouveaux moyens de transports, autres que la voiture et les transports en commun, pas encore optimaux. La trottinette électrique est une excellente alternative à la fois pour son côté pratique et rapide et pour son côté écologique", explique Sanjeev D'Souza, fondateur de l'entreprise.

"Le produit est né en Chine, du constat que la plupart des villes connaissent des problèmes de densité de population et de trafic. Ces facteurs ont nécessité de trouver des moyens de déplacement plus flexibles et dans la mesure du possible, non polluants ! Ainsi, de multiples voyages en Chine et d’une étude sur les fabricants est né my-eScooter et ses sept modèles de trottinettes électriques", conclut le fondateur.

Le montant à débourser pour l'achat d'une trottinette électrique varie entre 599 et 1499 €. Précisons également que eScooter a développé un partenariat avec Beobank et les usagers peuvent dès aujourd'hui bénéficier d'un prêt à 0%.

Les modèles eScooter pourront être testés à l'occasion du salon du vélo et de la mobilité Bike Brussels qui se tient du 14 au 17 septembre 2018 à Tour&Taxis.