Bruxelles La 28e édition se déroulera pour la première fois au pied de l’Atomium dans le parc classé d’Osseghem, du 30 juin au 2 juillet.

Changement de décor pour le festival Couleur Café ! Exit le traditionnel site de Tour&Taxis, c’est désormais dans le parc classé d’Osseghem, au pied de l’Atomium, que se dérouleront les festivités. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands pour cette 28e édition qui marque un tournant dans l’histoire de l’événement.

"Ce déménagement marque une nouvelle ère. C’est pour nous un vrai challenge!, explique d’emblée Patrick Wallens, directeur de l’événement. Nous voulons revenir aux racines métissées en programmant essentiellement des artistes reggae, hip-hop, funk, soul et électro. Nous avons prévu un tas de nouveautés par rapport aux autres années pour que cette édition soit un succès."

Et au vu des nombreuses animations prévues en marge des concerts, les festivaliers n’auront pas le temps de s’embêter ! Ainsi, cette année, un mur de graffitis de 200 mètres de long sera réalisé grâce à une collaboration entre graffeurs migrants et belges pour sensibiliser à la problématique des migrants. Autre nouveauté : les spectateurs pourront frissonner aux exploits des funambules professionnels et se tester aux joies du slackline, pratique s’apparentant au funambulisme.

Mais ce n’est pas tout puisque le festival va inaugurer la plus petite discothèque du monde pouvant accueillir 10 personnes, et une chill zone sera créée pour offrir un espace de relaxation et de méditation. Enfin, la célèbre Rue du Bien Manger ravira les papilles avec quelque 40 restaurateurs et un large choix de foodtrucks proposant de la gastronomie des quatre coins du monde.

Depuis plusieurs années, le festival adopte une position volontariste en termes de développement durable. "Nous sommes considérés comme le festival le plus propre de Belgique ! L’année passée, on est arrivés à plus de 60 % de déchets recyclés. On va continuer cette année à sensibiliser nos partenaires, les bars et les restaurants à travailler avec des matières biodégradables et 120 points de collectes de déchets, dont des conteneurs à déchets compostables, seront disponibles, se targue Michel Durieux responsable des relations publiques de l’événement. Environ 300 volontaires maintiennent le site propre et nous engageons aussi un éco-conseiller à l’année pour trouver les meilleures solutions. On va aussi demander aux festivaliers de faire un effort tout particulier pour respecter ce superbe parc classé."

Avec plus de 50 concerts répartis sur trois jours, les organisateurs espèrent que cette édition, qui se tiendra du 30 juin au 2 juillet, attirera la grande foule.

Un camping autour du stade Roi Baudouin

Trois scènes de capacités différentes seront installées dans le parc d’Osseghem. La Red Stage, nouvelle scène principale d’une capacité de 15 à 20.000 personnes sera le rendez-vous des artistes les plus expérimentés. Véritable Théâtre de Verdure, la Green Stage proposera un cadre enchanteur à l’acoustique impeccable aux 7.000 spectateurs qui viendront applaudir les artistes. 

Enfin, la Blue Stage, d’une capacité de maximum 3.000 personnes, proposera un excitant mélange d’artistes émergents, tant belges qu’internationaux. "L’objectif n’est pas uniquement de proposer un catalogue d’artistes renommés, mais bien d’offrir une vitrine à des artistes talentueux, en harmonie avec la philosophie du festival", explique Irène Rossi, programmatrice de l’événement. Enfin, un camping de 3.500 places sera situé sur les pelouses autour du stade Roi Baudouin, à quelques mètres de l’entrée du festival. Ambiance garantie !