Bruxelles

Des repas chauds seront fournis chaque mois par l'institut, et une soirée caritative sera organisée au bénéfice de la plateforme citoyenne.

Un budget a été octroyé par le gouvernement francophone bruxellois à l'initiative de Fadila Laanan (PS), ministre-présidente de celui-ci, afin que les élèves de l’Institut Emile Gryzon, à Anderlecht, puissent fournir pendant une année scolaire (octobre 2018-mai 2019) deux repas chauds et 2 repas soupe par mois. Les repas seront préparés par les élèves de la Section hôtelière « cuisine de collectivité » de l’Institut Emile Gryzon. Cela représente une charge de travail en plus mais le projet a rencontré un enthousiasme immédiat de la part des professeurs et des étudiants.

Il est prévu que les élèves puissent participer à la distribution des repas quand les horaires le permettront. Ce projet sera accompagné également d’un volet pédagogique. Les élèves seront sensibilisés à la problématique des réfugiés par leurs professeurs.

Un autre projet mis sur pied est l’organisation d’une soirée caritative sur le site du Ceria au bénéfice de la plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Des humoristes belges et bruxellois vont assurer le spectacle le temps d’une soirée et les élèves de l’école hôtelière Emile Gryzon prépareront ensuite un walking dinner.
Cette soirée caritative aura lieu le 25 octobre en soirée.

Richard Ruben, Farah, James Deano, Cecile Djunga, Florence Mendez ont déjà confirmé leur présence.

Fadila Laanan se réjouit de ce projet qui, elle l’espère, engendrera de nouvelles solidarités : « Je suis très touchée par cet élan de solidarité. J’avais envie à mon niveau de participer et d’apporter mon aide à ces personnes, ces familles qui sont jetées sur les routes, qui fuient la guerre ou l’insécurité et qui se heurtent à tant d’écueils. Je voudrais remercier toutes celles et ceux qui permettent de concrétiser ce projet et qui font ainsi honneur aux traditions d’hospitalité et de solidarité de notre pays et de notre Région. »