Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a confirmé jeudi le choix de Christophe Vanoerbeek pour succéder à Jean-Paul Gailly, à la tête de Bruxelles Mobilité, une administration qui compte quelque 550 personnes. Selon le cabinet du ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), ce choix à été déterminé sur base de la décision prise dans ce sens par "la commission de sélection". Le mandat de cinq ans de Jean-Paul Gailly, étiqueté PS, arrive à échéance en novembre. Atteint par la limite d'âge, celui-ci ne pouvait plus se porter candidat à sa propre succession.

Christophe Vanoerbeek est actuellement cadre à la direction de la STIB. Durant la dernière campagne pour les élections communales, il était candidat sous la bannière DéFI, à Waterloo.

Le futur directeur général aura à mettre en oeuvre la réorganisation de l'administration de la Mobilité à Bruxelles.

Celle-ci faisait partie des recommandations de la commission spéciale parlementaire chargée de se pencher, au début de l'année 2016, sur les raisons de la détérioration de plusieurs tunnels de la capitale. La commission avait préconisé de réformer Bruxelles Mobilité, sur base d'un audit externe par la cour des Comptes ou un autre organisme qualifié, pour en faire une administration "plus moderne, professionnelle et performante".