Bruxelles

Les socialistes de la capitale ont présenté leur programme 2018-2024, riche de 200 pages, hier au cinéma Palace

Une brique de plus de 200 pages "que personne ne lira de la première à la dernière page à part nous", reconnaît le bourgmestre de la Ville de Bruxelles et tête de la liste PS pour les communales du 14 octobre prochain Philippe Close. Hier, le PS bruxellois a présenté un programme de campagne exhaustif, "fruit de longs mois de travail" au 1er étage du Cinéma Palace, sur le piétonnier encore en travaux.

Dans ce petit livre rouge et vert truffé de propositions, on y trouve en effet de tout. Du plus important comme le plan des socialistes pour les écoles - "l’une de nos priorités pour la prochaine législature avec la santé" -, le service aux habitants avec la décentralisation des services publics, la création de 750 logements publics ou la sécurité avec l’embauche de 200 nouveaux policiers au plus léger avec le lancement d’un festival de cerfs-volants le long du canal (c’est pour la fin du mois) ou l’installation de sapins de Noël dans d’autres quartiers de Bruxelles… Les autres quartiers de Bruxelles, justement, le PS y tient fort.

Conscient que l’attention s’est très (peut-être trop) largement portée sur le Pentagone (zone 30, piétonnier, tourisme, parc Maximilien, etc.) et/ou le Heysel (Stade National, Neo, etc.) durant cette législature, le PS bruxellois a beaucoup parlé, hier, des autres quartiers bruxellois et, plus particulièrement, de Neder-Over-Heembeek et de Haren, deux entités situées au Nord de la région bruxelloise et fort travaillées par le… CDH ces dernières années. "Nous projetons de décloisonner Neder-Over-Heembeek et Haren via la création d’une nouvelle ligne de tramway qui desservirait le bas de NOH", commente Philippe Close. "Ce pour les habitants mais aussi pour les entreprises, je pense entre autres à Solvay ou Bpost, présents là-bas. La Stib étudie le dossier et elle aura tout notre soutien."