Bruxelles

Les travaux de réaménagement des stations de métro Bourse et De Brouckère à Bruxelles seront terminés pour la fin de l'année 2018, voire au début de l'année 2019, a annoncé mardi Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles-Mobilité, lors d'une visite de chantier. Le coût du réaménagement est de 10 millions d'euros pour la station Bourse et de 13 millions pour De Brouckère (6 millions pour la partie pré-métro et 7 pour la partie métro).

"Les stations ne permettaient pas vraiment de valoriser l'image de Bruxelles et de son centre-ville", remarque Camille Thiry. "On aura des stations modernes, aérées et avec de nombreux services."

"C'est comme une rue intérieure sous le boulevard du centre", ajoute Gordana Micic, responsable de la cellule Art et architecture à la direction des infrastructures de transports publics de Bruxelles Mobilité et de la Stib. "L'idée est faire vivre ensemble les deux stations".

L'aspect multimodal sera développé. L'accessibilité a ainsi été renforcée pour les personnes à mobilité réduite avec des ascenseurs de grande taille. De plus, environ 800 emplacements pour vélos seront disponibles au sein de la station Bourse et 450 à De Brouckère. La gestion des parkings sera confiée à Parking.brussels. Ils seront de deux types, à savoir sécurisés et semi-sécurisés. Un site de réparation pour les vélos sera implanté à la station Bourse.

Des espaces seront aussi créés pour des commerces dans les deux stations.

A De Brouckère, les deux parties pré-métro et métro seront réaménagées. Une nouvelle entrée majeure sera installée sur la place de la Monnaie, à l'opposé de l'accès dans la galerie Anspach.

A Bourse, un espace culturel permettra d'exposer des oeuvres de jeunes artistes bruxellois. Une fresque fera le lien avec la partie où sont exposées les oeuvres de Paul Bury et Paul Delvaux, qui vont être restaurées.