Bruxelles

Ce samedi, les 14 finalistes de Miss Bruxelles 2015 étaient de sortie à Bruges. Les jolies Bruxelloises étaient invitées par l’équipe de Missitems qui suit quotidiennement depuis sept ans tous les concours de Miss, Mister et modèles en Belgique. Filip Vander Berghe, le créateur de ce site web consacré aux beautés du pays, avait concocté un programme spécial pour les filles de la capitale. Celles-ci ont pu participer à un shooting géant sur un drapeau gigantesque et explorer le centre-ville de la Venise du Nord en faisant un tour de bateau sur les canaux. Les candidates ont également pu déguster de nombreuses spécialités belges comme le chocolat, la bière, les gaufres et des frites.

Mais seule l’une d’entre elles aura l’honneur de représenter la capitale au concours de Miss Belgique 2015. L’élection se déroulera le 6 septembre lors d’une grande soirée de gala au théâtre Le Plaza. En attendant, découvrez ci-dessous le top 3 établi par notre rédaction.


"Je ne suis pas une poupée barbie!"

© Heselmans

Ginger Van Eetvelde qui fêtera ses 25 printemps en septembre a bien failli ne jamais participer au concours. "Ma famille m’a toujours poussée à le faire mais à 18 ans, je ne me sentais pas prête. Je me suis décidée à participer l’an dernier parce j’avais pris de l’assurance. Mais l’âge était limité à 23 ans. Cette année, la limite a été relevée à 25 et ma mère a sauté sur l’occasion pour m’inscrire" , explique cette Laekenoise qui travaille dans un centre de bronzage et d’esthétique. En dehors du boulot, Ginger aime passer du temps en famille, voyager et se balader du côté des Halles St-Géry. "J’aime Bruxelles pour son caractère cosmopolite !" Ses atouts ? "Je suis toujours de bonne humeur. Et même si j’incarne le cliché de la poupée barbie, j’ai un caractère bien trempé !"


"Pour moi, c'est un vrai défi!"

© Heselmans

Avant cette année, Caroline Van Hoye n’aurait jamais songé à participer à un concours de Miss. "Je suis assez modeste donc ça ne m’était pas venu à l’esprit. Mais je suis tombée dessus par hasard et j’ai eu envie de me lancer ce défi. Et puis, ce serait un plaisir de représenter la Belgique" , confie-t-elle. Née d’un père gantois et d’une mère mauricienne, cette candidate de 24 ans a grandi à Woluwe-St-Lambert avant d’atterrir à Wezembeek-Oppem. "Mais je me considère complètement comme bruxelloise" , assure Caroline qui entamera, dès septembre, une 3e année en écriture multimédia à l’ISFSC.


"Je voudrais représenter ma ville"

© Heselmans

Étudiante en 2e annnée de tourisme à l’Institut Machtens, Soukaina Akki s’est inscrite au concours avec l’appui de sa famille. Cette Anderlechtoise de 21 ans se dit toujours souriante et curieuse de tester un grand nombre de choses dans la vie. D’origine marocaine, elle aimerait gagner le concours pour représenter sa ville. "J’habite à Bruxelles, je fais mes études à Bruxelles, j’ai mes amis à Bruxelles. Toute ma vie est ici !" , indique-t-elle. Ses endroits préférés dans la capitale ? "L’avenue Louise pour faire du shopping et le Delice Coffee, à Lemonnier, pour les milk-shakes, les crêpes…" La jeune femme est également une férue de sport qui court deux fois par semaine dans les parcs.


>>>En savoir plus<<<

Toutes les photos des Miss Bruxelles à Bruges sont visibles sur le site www.missitems.be