Bruxelles

Le front commun syndical a déposé un préavis de grève pour la journée de jeudi dans les 19 administrations communales bruxelloises (hors enseignement), les CPAS de la capitale et les hôpitaux publics du réseau Iris, annonce-t-il mercredi dans un communiqué. 

La CSC, la CGSP et le SLFP appellent en outre le personnel gréviste à les rejoindre à une manifestation dans les rues de Bruxelles qui démarrera à 10h00 de la place Sainte-Catherine. Le front commun syndical déposera un cahier de revendications auprès du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale lors de la manifestation, précise-t-il.

Les syndicats dénoncent une surcharge de travail pour un "salaire de misère". Plus concrètement, ils exigent une augmentation de 10% de tous les barèmes et une hausse de certains salaires. Ceux qui se trouvent en "niveau E" doivent passer en "niveau D", demandent les syndicats car "ces travailleurs vivent avec des salaires sous les montants de référence, en deçà desquels il n'est pas possible de mener une existence conforme à la dignité humaine".

Ils réclament en outre une politique de statutarisation massive et une réduction collective du temps de travail, sans toucher au salaire. Les administrations visées devraient ainsi embaucher du personnel pour compenser.

Les syndicats plaident aussi pour l'allongement barémique des carrières et un "second pilier de pensions d'au moins 6% de la masse salariale pour les contractuels travaillant dans la fonction publique". Le second pilier désigne la pension complémentaire constituée par l'employeur via une assurance groupe, un fonds de pension ou une pension sectorielle.

"De l'argent il y en a mais il est mal utilisé par nos mandataires politiques", concluent les syndicats.