Bruxelles L’équipe du rugby du BUC soutient des enfants souffrant de troubles moteur et désireux de boucler les 20 Km dimanche

L’histoire est belle, se répète et prendra plus d’ampleur cette année lors de la fameuse boucle des 20 Km de Bruxelles qui ont lieu ce dimanche. Les rugbymen du BUC vont, pour la troisième fois consécutivement, aider trois enfants souffrant de troubles moteurs du CBIMC (Centre belge d’éducation thérapeutique pour infirmes moteurs cérébraux) à terminer la célèbre épreuve.

Pas moins de 26 joueurs de l’équipe première ainsi que trois proches des enfants réaliseront la course version handisport pour soutenir les élèves du centre. Mais cela ne s’arrête pas là. Les sportifs ont décidé de récolter des fonds pour ce dernier.

"Le rugby, une école de vie". Les mots mentionnés sur la page Internet destinée à la récolte de fonds sonnent fort et juste. Ils prennent directement sens lorsque Martin Delens, joueur du BUC et coureur pour l’occasion, raconte des émotions vécues.

"Clôturer la saison de la sorte et se retrouver entre coéquipiers, les enfants… c’est vraiment magique. On voulait placer la barre plus haut cette année concernant notre engagement envers le CBIMC. C’est de là qu’est partie l’envie de récolter des fonds pour le Centre", expliquait le rugbyman.

En troquant les crampons pour leurs plus belles runnings, les sportifs sont conscients du dernier effort à surmonter. "L’entraide du groupe et le sourire aux lèvres des enfants nous permettent de nous surpasser une dernière fois. On s’est un peu plus entraînés pour réaliser la course en 1 h 55. Les enfants nous demandent souvent d’aller plus vite." (rires)

La solidarité et l’engagement au bénéfice du groupe sont les principales caractéristiques du rugby. Les Tennodois du BUC s’en serviront une dernière fois avant de prendre un repos bien mérité.

"C’est une atmosphère particulière. Les jeunes sportifs sont fiers de réaliser cette classique et nous sommes fiers de les aider. Tout le monde devrait avoir l’opportunité de pouvoir profiter du sport… Les gens nous encouragent, trouvent un sens dans cette initiative. C’est des sensations très fortes qui méritent d’être vécues une fois dans sa vie."