Les tunnels (fermés) profiteraient aux sac jackeurs

Guy Bernard Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Entre 2009 et 2011, les sac-jacking ont crû de 36 %, boulevard Léopold II.

MOLENBEEK Existe-t-il une corrélation entre fermeture des tunnels et recrudescence des sac-jacking, en particulier côté boulevard Léopold II ? “À la police, on se presse sans le dire” , indique Annemie Maes (Groen). Son constat, la conseillère de police (zone Ouest) l’a étayé, chiffres à l’appui. Alors que le 20 juin, trois jeunes gens avaient encore brisé une vitre et subtilisé un sac à main, au coin Mommaerts…

Il y a trois ans, notre interlocutrice avait été témoin de semblable agression. “Vers 18-19 h, au croisement Jubilé/Léopold II. J’ai constaté qu’au vu des embouteillages, les auteurs des délits fuyaient aisément en courant”, note la mandataire. Qui, en dépit de réponses policières, recueillit, récemment encore, divers témoignages allant toujours dans le même sens.

En 2009, l’on signala 65 cas de sac jacking, dans le tourmenté Léopold II. Systématiquement entre Sainctelette et Simonis. En 2011, la note grimpa jusqu’à 102 ! Soit une hausse non négligeable de 36 %. “81 des cas de 2011 ont eu lieu le week-end”, s’inquiète Annemie Maes. “Les pics se situent entre 18 et 20 h et entre 22 h et 1 h du matin.”

La police, inactive sur ce tronçon d’un axe allant de Koekelberg à Molenbeek ? Que nenni ! En 2011, toujours, la zone Ouest a procédé à 129 opérations. Soit un total de quelque 1.528 bleus concernés - service Recherche, brigade canine et hommes en bicyclette. Ajoutez-y voitures banalisées et caméras pour avoir un aperçu du panel déployé, cette année-là, pour appréhender 44 malfrats. “Mais la police est incapable de dire si le parquet les a ou non poursuivis !”, déplore l’élue néerlandophone, en poussant tant que faire se peut à une collaboration. Et quels sont les points noirs que privilégient ces petites frappes ? “En un, il y a le Léopold II, en général. En deux, l’angle Léopold II/Jubilé.” Suit le carrefour Mommaerts/Léopold II, indiqua hier La Capitale.

Mais revenons un instant à ces fermetures de tunnels qui inspirent des malveillants. Si l’on tait tout éventuel lien avec une hausse des sac jacking, c’est uniquement parce qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions. “La police reçoit le planning de Bruxelles Mobilité”, signale néanmoins notre Jettoise.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner