Bruxelles

Les deux conseillers communaux d'opposition ne se présenteront pas lors du scrutin d'octobre.

Pour la première fois depuis 1982, les habitants néerlandophones de la commune à facilités de Linkebeek ne pourront plus voter pour une liste néerlandophone. En effet, les deux conseillers communaux d’opposition, Eric De Bruycker et Rik Otten, membres du parti Prolink, ne se présenteront pas lors des élections communales du 14 octobre prochain.

Une information de nos confrères de Het Laatste Nieuws confirmée par Eric De Bruycker, que nous avons contacté. "J’ai décidé de ne plus me présenter pour des raisons privées. J’ai fait de la politique durant 18 années consécutives et je suis arrivé à un stade où je veux prendre du temps pour moi et mes proches", explique Eric De Bruycker.

À l’heure actuelle, ce sont donc trois listes qui seront présentées aux Linkebeekois lors du scrutin d’octobre prochain : la liste emmenée par l’actuelle bourgmestre Valérie Geeurickx et l’échevin Yves Ghequière, celle emmenée par Damien Thiéry (MR) ainsi que Activ’, qui est la nouvelle liste bilingue composée actuellement de cinq néerlandophones et d’une dizaine de francophones. Toujours selon Het Laatste Nieuws, cette liste sera emmenée par Mitra De Kempeneer, un habitant de profession indépendante qui maîtrise parfaitement les deux langues.

"Nous sommes las des querelles communautaires et on espère que la nouvelle liste bilingue parviendra à faire des choses constructives dans le futur, que ce soit dans l’intérêt tant des néerlandophones que des francophones", poursuit Eric De Bruycker.

La commune de Linkebeek a souvent défrayé la chronique ces dernières années, avec d’importantes querelles communautaires qui ont écorché la gestion de la commune. En mai dernier, un nouveau rebondissement de taille est survenu puisque la liste Union des Francophones s’est entredéchirée. Damien Thiéry, ex-bourgmestre qui n’aura finalement jamais été nommé, a été lâché de toutes parts par ses anciens colistiers, avant que la section Défi décide à son tour de rallier la liste présentée par Yves Ghequière et Valérie Geeurickx.

Le scrutin du 14 octobre s’annonce dès lors plus ouvert que jamais !