Mère indigne mais pas pédophile

Jean-Pierre De Staercke Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Des volées de coups mais pas d’abus sexuels, selon les juges

Une enfant de quatre ans, dont la mère avait été privée du droit de garde, recevait régulièrement les visites de celle-ci dans le centre spécialisé où elle avait été accueillie.

En mars 2008, les puéricultrices ont été intriguées par le fait que la quadragénaire insistait systématiquement pour déshabiller et rhabiller elle-même la fillette. Ensuite, l’enfant confiera au chauffeur du minibus qui la conduisait à l’école que sa mère lui introduisait souvent “un doigt dans le minou”.

Différentes auditions de témoins ont fait apparaître encore que la petite présentait souvent des rougeurs et des dilatations sur ses parties intimes. Par conséquent, S. P., 40 ans au moment des faits, a été inculpée de viols sur sa fillette.

La directrice de l’institution a déclaré aux enquêteurs que la victime avait produit un dessin scabreux à propos de sa mère. Par ailleurs, elle avait une attitude agressive envers celle-ci, particulièrement au moment du bain, refusant d’être déshabillée ou lavée. Elle pleurait fréquemment à ces occasions.

Une experte a rencontré la petite et a conclu à la très haute probabilité de son récit. L’inculpée a toujours nié. Le psychiatre qui a examiné la quadragénaire a souligné que sa personnalité était hystérique et obsessionnelle, mettant en évidence des “attitudes compulsives de nettoyage et de contrôle”. De préciser que s’il y avait eu des viols, il ne fallait pas y voir un mode sexuel mais un “mode sadique anal et sous l’impulsion d’une obsessionnalité défensive”. Cependant, un pédiatre va jeter le doute dans ce dossier.

Appelé par les puéricultrices de l’institution en mars 2008, il n’avait rien constaté d’anormal. L’an dernier, le tribunal a avait prononcé l’acquittement, au bénéfice du doute. La cour a partiellement réformé cette décision, déclarant les coups établis mais pas les viols. La prévenue bénéficie néanmoins d’un sursis complet.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner