Bruxelles Elles ont été créées en collaboration avec les supporters et le Fablab’ke.

Ce mercredi après-midi, les nouvelles lettres qui orneront la tribune Raymond Goethals ont été installées sur le stade Edmond Machtens. Une bonne nouvelle pour les supporters qui peuvent maintenant profiter d’une installation qui ne tombe pas en ruine.

Si l’installation de ces lettres peut paraître banale, la création de celles-ci, l’est moins. En effet, elles ont été fabriquées à Molenbeek, en collaboration avec des supporters du club, des membres du RWDM et l’atelier du Fablab (atelier de fabrication qui utilise des machines numériques) de Molenbeek, le Fablab’ke. Bref, une histoire entièrement molenbeekoise.

"Nous devions remplacer les lettres de la tribune parce qu’elles tombaient en ruine. Mais au lieu de faire appel à une société extérieure, nous nous sommes dit que nous voulions d’abord voir ce qui existait dans la commune pour remplacer ces lettres", explique Karim Majoros (Ecolo), échevin des Propriétés communales. Et c’est tout naturellement vers le Fablab’ke que le choix s’est porté.

"Le design des lettres a été choisi par le club. Ensuite nous les avons découpées dans du vinyle pour avoir un gabarit et nous les avons collées sur des plaques de polystyrène. Après, il suffisait de suivre les bords et les découper avec un fil chauffant grâce à un dispositif que nous avons fabriqué nous-mêmes. En soi, la procédure aurait été la même dans une autre société, mais cela aurait coûté plus cher", expliquent Julien et Philippe, du Fablab’ke. Ensuite, il n’y avait plus qu’à les peindre et les installer sur le mur du stade. Ce qui a été réalisé ce mercredi. Les deux connaisseurs confirment aussi que la frigolite résiste très bien au temps qui passe et que les lettres devraient rester longtemps en place.

Pour fabriquer ces lettres, plusieurs supporters du club et le club lui-même ont répondu présents. "On veut être proche de nos supporters et tous les membres du staff aiment faire des activités avec eux. On aime voir les gens s’impliquer pour leur club car nous sommes une grande famille", explique Jordi Garcia Tejeron, du club.

La création de ces lettres fait partie d’un projet plus vaste de rénovation du stade qui comprend notamment les tribunes, la chaudière et l’éclairage.