Bruxelles

Cinq commissariats sont maintenant actifs dans la commune.

Nous vous en parlions en avril dernier, l'organisation de la division molenbeekoise de la zone de police Bruxelles-Ouest (Molenbeek, Jette, Ganshoren, Berchem, Koekelberg) a été complètement revue avec l'arrivée d'un nouveau commissariat au bord du canal et d'un autre dans le parc Marie-José, les deux ayant été entièrement rénovés.

Cinq commissariats sont maintenant actifs à Molenbeek: le Maritime, le Mettewie, le Canal, le Marie-José et le Liverpool. Le but? Être au plus proche des citoyens. "Tout a commencé en 2017 par la restructuration de la division de Molenbeek en vue d'une proximité efficace. En effet, la volonté d'avoir plus de "bleu" en rue ainsi qu'un contact direct avec la population permet de réagir rapidement sur le terrain mais également de créer une dynamique de confiance", explique la zone de police Bruxelles-Ouest. 

Cette réforme globale de la division molenbeekoise vise également à améliorer le bien-être des policiers en leur donnant plus d'espace ainsi que des bureaux plus adaptés et en revoyant leurs horaires, le tout pour pérenniser la carrière des policiers au sein de la zone. À Molenbeek, les policiers gèrent environ 18.000 enquêtes par an, il fallait donc rationaliser la manière de fonctionner pour alléger cette charge de travail.

Concrètement, le même nombre de policiers sera réparti dans cinq commissariats : au canal (39 policiers), au parc Marie-José (30), dans le quartier Maritime (22), à Mettewie (28) et l’antenne de quartier Liverpool (6). 

Pour ce faire, les horaires ont été revus. "On a fait une étude de fréquentation du commissariat de Mettewie ouvert 7j/7 de 6 h 30 à 22 h. On s’est rendu compte qu’il y avait des heures durant lesquelles personne ne venait. On a donc décidé de changer les horaires pour couvrir 80 % de ce qu’on fait actuellement. Ils ne seront pas toujours tous ouverts mais il y en aura au moins deux ouverts en même temps", explique Carla Scarlata, commissaire de la division de Molenbeek. Le personnel ainsi récupéré pourra servir dans d’autres commissariats et être plus présent sur le terrain. 

Une nouvelle brochure et des caméras intelligentes

Toujours dans cette optique d'être plus proche des citoyens, une nouvelle brochure consacrée à la police de proximité a été rédigée. Elle comprend notamment les noms des inspecteurs de quartier, leur numéro de téléphone ainsi que les rues dont ils sont responsables. Ces brochures seront remis aux commerçants ainsi qu'aux nouveaux habitants.

Le commissariat Canal centralise aussi les images des 146 caméras de surveillance qui balayent la commune. Certaines caméras de surveillance équipées de logiciels intelligents peuvent notamment détecter des infractions de roulage ou les mauvais stationnements. Les amendes administratives sont alors rédigées et envoyées.

En tout, 250.000€ ont été investis dans la rénovation de ces deux commissariats. Le budget le plus important a été consacré à l'installation d'un réseau de fibre optique qui permet une accélération du transfert des données informatiques.