Bruxelles La Maison de la Nature sera bientôt opérationnelle.

Des chèvres, des moutons, des lapins, de la volaille et un ou deux poneys ou ânes seront bientôt hébergés dans une ferme pédagogique flambant neuve qui devrait être opérationnelle au début de l'année 2019, à deux pas du parc du Scheutbos, à la chaussée de Ninove. Il s'agit d'un projet communal dans les cartons depuis ... 2006 et qui se concrétise enfin grâce au 2,6 millions d'euros investis par Beliris pour rénover entièrement cette ancienne bâtisse datant de 1901. Et quel meilleur endroit que cette ancienne ferme accolée à une école pour y créer une ferme pédagogique!

Le projet comprenait la rénovation de la bâtisse principale, de ses annexes et de la cour ainsi que la construction d'un logement familial pour le concierge. Une étable accueillera des moutons et des chèvres au bout de la cours, tandis qu'un petit poulailler sera installé au centre de la cours. Un verger et un potager devraient aussi voir le jour ainsi qu'un four à pain.

L'établissement se voudra avant tout éducatif et accueillera des écoles, des conférences ou encore des expositions, mais il sera également ouvert sur le quartier et pourra être un lieu de rencontre pour les associations ou pour des événements. "La nature en ville est un véritable défi. C'est important de permettre aux enfants de découvrir la faune et la flore autrement que dans un livre", souligne la bourgmestre François Schepmans. 

La commune a aussi tenu à ce que les Amis du Scheutbos, cette ASBL créée il y a plus de 20 ans pour promouvoir le site du Scheutbos et le protéger contre les intérêts immobiliers, soit de la partie. Un sentier partant de la cour mène d'ailleurs directement au site semi-naturel classé du Scheutbos.

Pour Hélène et Nicole, les deux filles Claes qui ont vécu dans la ferme, c'est émouvant de voir ce que la maison familiale est devenue. "Je suis contente des réalisations qui ont été faites même si l'intérieur a beaucoup changé", raconte Hélène. "Je passais devant tous les jours et j'étais triste de la voir à l'abandon", ajoute Nicole. En effet, la première idée de transformation de la ferme en Maison de la Nature date de l'ère Moureaux, en 2006, et depuis la maison avait tendance à se détériorer.