Bruxelles

L’administration communale reçoit de nombreuses plaintes relatives à la vitesse excessive de certains automobilistes.

Depuis le 12 janvier 2015, le boulevard Edmond Machtens, à Molenbeek, est devenu une voie prioritaire. Il n’est donc plus question de priorités de droite, tous les usagers empruntant le boulevard ont la priorité sur les rues perpendiculaires. Cette décision émanait d’une demande de la Stib afin d’améliorer la vitesse commerciale des lignes 86 et 87. Lors du conseil communal, à peine un mois plus tard, une interpellation citoyenne avait mis en avant la dangerosité de ce boulevard pour le traverser à pied depuis que la signalisation avait changé.

Trois ans après cette décision, le conseiller communal Défi, Michaël Vossaert a demandé un suivi de la situation. Bilan ? On constate une légère augmentation du nombre d’accidents de la route depuis que la voie est en prioritaire. Ainsi, entre 2012 et 2014, il y a eu 62 accidents de la route, dont un avec décès. Entre 2015 et 2017, on a dénombré 65 accidents de la route, mais aucun décès à déplorer. L’augmentation est légère donc mais il faut souligner qu’entre 2016 et 2017, les accidents ont pratiquement doublé et sont passés de 16 à 28.

Pour rappel, la mise en voie prioritaire de cette voirie avait plusieurs objectifs : améliorer la sécurité routière, dissuader les flux de transit par les voiries de quartier et améliorer les performances des transports publics. Pour l’échevin de la Mobilité, Olivier Mahy (MR), aucune décision concernant un retour à la situation initiale ou non ne sera prise avant que les services Mobilité aient analysé les chiffres. "Nous ne pouvons pas prendre de décision à la légère. Il faut analyser des données telles que la vitesse, le nombre d’accidents et, ce, sur du long terme. Il faut surtout comprendre ce qui ne va pas. Il faut prendre des décisions sur des données objectives. Personnellement je ne suis défenseur d’aucun scénario mais la décision sera prise ensemble lorsque le collège disposera de toutes les données", explique-t-il.

En attendant , l’administration communale reçoit de nombreuses plaintes relatives à la vitesse excessive de certains automobilistes. Elle annonce avoir demandé que des radars soient installés sur le boulevard. Un budget est aussi prévu cette année pour l’installation de coussins berlinois sur les voiries communales.