Bruxelles

Parmi les propositions qu'ils soutiennent : une nouvelle maison de jeunes et la création de plaines de jeux destinées aux plus petits.

Une commune jeune, des quartiers densément peuplés, peu d’espaces verts, voici quelques-uns des enjeux auxquels doit faire face quotidiennement la commune de Molenbeek. Les quartiers situés autour de la gare de l’Ouest ne sont pas en reste mais ils vont faire l’objet de plusieurs réaménagements dans les années à venir dans le cadre du nouveau contrat de quartier Parc de l’ouest qui a été octroyé en 2017 et dont la phase d’étude est actuellement en cours. Budget prévu : 15 millions d’euros, principalement pris en charge par la Région.

À la fin de l’année, il va falloir trancher sur certains aspects importants et pour les socialistes, c’est le moment ou jamais de mettre en avant leurs revendications afin de faire de la place aux jeunes dans ce futur contrat de quartier qui a pour ambition de donner de l’air aux environs de la gare de l’Ouest. "Les quartiers autour de la gare de l’Ouest à Molenbeek sont très densément peuplés. De nombreux ménages vivent à l’étroit. De nombreux enfants et jeunes sont envoyés dans l’espace public pour le jeu et les loisirs", expliquent Catherine Moureaux (PS) et Jef Van Damme (SP.A) qui se présenteront sur une liste commune lors des élections communales d’octobre.

Pour eux, ce contrat est l’occasion idéale de développer les infrastructures liées à la jeunesse. "Notre commune est très jeune : 25 % des Molenbeekois sont âgés de moins de 18 ans. Nombreux sont les jeunes qui n’ont pas suffisamment d’espace à la maison pour jouer ou se rencontrer. Du coup il arrive qu’ils traînent dans la rue et provoquent l’irritation des riverains, voire des nuisances", avance Jef Van Damme. Tandis que Catherine Moureaux tacle la majorité actuelle. "À Beekkant et Gare de l’Ouest la législature qui s’achève laisse un énorme goût d’occasion manquée : 6 ans de perdus. Nous devons urgemment investir là pour les jeunes et les enfants."

Concrètement, ils soutiennent trois propositions : créer une nouvelle maison des jeunes dans la zone autour de la station de métro Beekkant, qui serait exploitée par une ASBL spécialisée. Ils plaident également pour la création de plaines de jeux destinées aux plus petits avec de la verdure et des jeux d’eau. Deux aménagements naturels qu’ils voudraient aussi voir fleurir sur la place devant la station de métro Beekkant qu’ils souhaitent voir réaménagée en pensant aux familles, mais sans menacer les correspondances des transports en commun.