Bruxelles

Des centaines de kilos de résine de cannabis avaient été saisis dans des hangars et des appartements, lors de perquisitions en 2016.

La procureure a requis mardi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, des peines de 4 à 7 ans de prison à l'encontre de 13 hommes prévenus pour un vaste trafic de haschich à Molenbeek-Saint-Jean, démantelé en 2017. La représentante du ministère public a retracé l'enquête et a particulièrement pointé du doigt deux frères, Mohamed et Redouane S., mais aussi leurs parents et leur sœur.

La magistrate a requis une peine de 7 ans de prison à l'encontre de Mohamed S., qu'elle considère comme l'un des dirigeants de l'organisation, et une peine de 5 ans de prison à l'encontre de Redouane S. qui a, selon elle, notamment joué un rôle dans l'arrivage de la drogue du Maroc vers Bruxelles.

En novembre 2016, la police a eu vent qu'un trafic de haschich se déroulait à Molenbeek-Saint-Jean, tant au détail qu'en grandes quantités, un commerce illicite mené par Issam O., Saïd A. et Mohamed S.

Selon les informations policières, ceux-ci écoulaient la marchandise via deux bars, l'un situé rue de Birmingham et l'autre situé rue Vanderdussen, à Molenbeek-Saint-Jean.

Dès décembre 2016 et jusqu'en mars 2017, la police a mis sous écoute téléphonique ces suspects et a mis en place des observations de leurs déplacements. L'opération s'est achevée par des perquisitions dans les deux débits de boisson cités mais aussi dans une dizaine de boxes de garage et d'appartements de Molenbeek-Saint-Jean, et par l'arrestation de 13 individus.