Nids-de-poule? Faites le 0800/94.001

An. D. et M. L. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

La Région note 250 demandes d’intervention pour accident suite aux dégradations de voiries

Découvrez Nid-de-poule.be


BRUXELLES Cet hiver, l’administration régionale des voiries (Bruxelles-Mobilité) a enregistré plus de 250 demandes d’interventions pour accident suite aux dégradations subies par les voiries cet hiver. C’est beaucoup.

Ajoutez les 1.500 kilomètres de voiries communales et imaginez les dégâts même si les plaintes semblent moindres sur le plan local.

Il faut dire que l’information en la matière est plutôt succincte. Hier, en commission Infrastructure du parlement bruxellois, la députée Danielle Caron (CDH) interpellait la ministre Brigitte Grou- wels (CD&V) sur le sujet.

La ministre s’est contentée de livrer le numéro vert de son administration régionale des voiries, Bruxelles-Mobilité. Donc, si votre suspension tressaute, votre pot d’échappement toussote ou roulements ne tournent plus ronds et que vous pouvez prouver que la faute incombe à un nid-de-poule, faîtes le 0800/94.001. C’est moins simple qu’il n’y paraît.

1er conseil, seule une assurance omnium couvrira entièrement les frais de réparation. Ceci, si et seulement si le client fournit la preuve que le sinistre provient de l’état dégradé de la route.

2e conseil, recueillez un maximum d’informations sur votre mésaventure : recueillez des témoignages, photographiez les dégâts sur votre véhicule et le nid-de-poule assassin, faîtes dresser un procès-verbal par la police et, éventuellement, joignez le devis du garagiste dans votre dossier… Et envoyez le tout à la bonne personne.

3e conseil : trouver la bonne personne. Si le nid-de-poule se trouve sur une voirie régionale, faîtes le numéro ci-dessus. Sinon, passez un coup de fil à la commune responsable.

4e conseil, en cas de sinistre plus lourd, ne faîtes pas réparer votre voiture avant que les experts ne passent voir le véhicule et constater le nid-de-poule, pour autant que la commune ou la région ne l’ait pas déjà rebouché.

Enfin, si vous êtes assurés au tiers, la seule issue passe par le dépôt d’une plainte contre la commune incriminée ou la région bruxelloise. Autant dire que vous risquez de poireauter longtemps avant de régler votre litige (lire ci-dessous).



© La Dernière Heure 2010
An. D. et M. L.