Bruxelles

La ministre Fadila Laanan assure prendre les revendications du SLFP au sérieux.

Le syndicat libéral de l’agence Bruxelles Propreté a écrit à sa ministre de tutelle Fadial Laanan pour se plaindre de l’augmentation de la pénibilité suite à la réforme mise en oeuvre voici un an et demi, dévoile La Capitale ce matin.

"Nous avons été patients, très patients. On me l’a même parfois reproché, mais je souhaitais d’abord tenter des négociations. On a fait des propositions, sans recevoir de réponse. Maintenant, ça suffit les réunions stériles. Nous sommes prêts à aller en rue", déclare Michel Piersoul, responsable SLFP. En d’autres termes, si Fadila Laanan ne revient pas sur sa réforme, l’ABP partira en grève. "Tous les travailleurs le disent, mais malheureusement, Bruxelles Propreté n’a pas fait de véritable enquête sur cette pénibilité nouvelle. Les accidents de travail ont augmenté de 33 %, les accidents de roulage sont aussi en hausse." En cause ? La fatigue due à une surcharge de travail.

Le SLFP demande également la staturisation des contrats précaires. "Avec la réforme du balayage en 2015, on nous avait assuré qu’au moins deux tiers des personnes engagées en contrat précaire allaient obtenir au bout de deux ans maximum un CDI, ce qui n’est pas le cas", poursuit Michel Pirsoul dans le quotidien bruxellois.

Au cabinet de la ministre, on assure prendre les revendications du SLFP au sérieux. "On rejoint la demande du SLFP sur les contrats précaires", commente le porte-parole de la ministre socialiste. "Notre volonté est de donner un maximum de contrats en CDI. Nous travaillons actuellement sur un de personnel. Il sera présenté sous peu."

Quant à la réforme en tant que telle, le cabinet de Fadila Laanan assure qu’elle présente certains avantages. "Nous augmentons le service au citoyens et les retours sont positifs. Par ailleurs, nous constatons une augmentation du tri dans les sacs bleus. Néanmoins, cette réforme n’est pas figée. Nous poursuivons notre analyse de la réforme. Donc rien n’est figé pour l’instant."