Bruxelles

La venue de Barack Obama rime avec embarras pour les automobilistes bruxellois. Ces mardi et mercredi, ils devront éviter certains points rouges sous peine de devoir prendre leur mal en patience dans les bouchons ou de devoir rebrousser chemin. 

La direction du trafic de la police déconseille purement et simplement de se rendre en voiture à Bruxelles ces 25 et 26 mars. Le président américain quittera la Belgique ce mercredi vers 19h.

VOITURE

Voici les 3 points à proscrire si vous devez vous rendre dans la capitale avec votre véhicule:

- Le rond-point Schuman

Le "périmètre classique" Schuman sera soustrait à la circulation mercredi. Il sera impossible d’emprunter la rue de la Loi entre le rond-point Schuman et le boulevard de Charlemagne. Les rues Froissart et Juste Lipse seront également inaccessibles.

- L'axe Louise - Namur

L'ancien hôtel Hilton est entièrement réservé pour le président Obama et son équipe. Les alentours du building mais aussi le boulevard de Waterloo, entre porte de Namur et place Louise et le parc d'Egmont sont dans le périmètre de sécurité. Celui-ci sera établi ce mardi à 17h et ce mercredi toute la journée. Livraisons impossibles. Inaccessible aux véhicules autres que police ou pompiers. Pas question de sortir les poubelles.

- La rue Royale

Ce mercredi après-midi, Obama fera un discours à Bozar. Tout le quartier sera bouclé à partir de 13h. Toutes les rues avoisinantes, dont la rue Royale, seront interdites à la circulation. Attention à ne pas garer sa voiture dans le périmètre de sécurité. L'enlèvement est garanti.

Cliquez sur l'image pour agrandir

TRAM ET BUS

Lors de la journée de mercredi, les lignes de tram 92 et 93 seront interrompues de 8h30 à 20h entre Botanique et Louise. Les lignes de bus 12, 21, 22, 27, 36, 60, 64 et 79 seront limitées à Maelbeek alors que les bus 34, 38, 54, 71 et 95 seront limités à la place du Luxembourg. Les véhicules reprendront leur itinéraire habituel aux alentours de 20h.

AVION

Ce mardi soir, lorsque Air Force One se posera à Zaventem (l'heure exacte est imprécise pour des raisons de sécurité), l'espace aérien sera fermé. Des retards sont donc à prévoir au niveau des vols. Pensez également à compter large pour votre transport vers l'aéroport car les routes empruntées par le président américain seront systématiquement fermées.  

Même constat mercredi soir lorsque l'avion présidentiel décollera vers Rome.