Pas de renfort policier à la prison de Saint-Gilles en grève

Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Trente-cinq gardiens de la prison de Saint-Gilles sur environ 85 sont venus prendre leur poste vendredi après-midi, malgré la grève

BRUXELLES En concertation avec la police, la direction et l'administration centrale ont décidé de ne pas mobiliser de policiers pour assurer le fonctionnement de la prison, a indiqué Laurent Sempot, le porte-parole de la direction des établissements pénitentiaires. Les policiers se tiennent néanmoins à disposition en cas de problème.

Pour rappel, refusant de continuer à tolérer la surpopulation carcérale, une bonne partie des gardiens de la prison de Saint-Gilles sont en grève depuis le début du mois de juillet, tous les lundis et vendredis.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner