Bruxelles

Les organisateurs n'ont jamais reçu l'autorisation de la Ville pour l'arrivé de la course cycliste et la course à pied dans le parc de Laeken.

Présenté avant-hier en grande pompes, l'Official Brussels Triathlon du 23 septembre prochain n'aura pas lieu sous la forme annoncée par les organisateurs hier. La Ville de Bruxelles refuse tout passage de l'épreuve sur son territoire. Elle l'a confirmée en collège ce matin.

Initialement, les organisateurs prévoyaient 1,9 km de natation dans le plan d'eau d'Hazewinkel à Willebroek, un parcours de 90 km de vélo dont 23 pour rejoindre la capitale via l'Atomium et, enfin, 21 km de course à pied dans le parc de Laeken pour la version longue. "Ces quatre combinaisons permettent d’ouvrir l’épreuve au plus grand nombre, en famille, entre amis ou collègues", précisaient les organisateurs lors de leur conférence de presse.

Sauf que la Ville a toujours recalé leurs demandes. "Dès les premiers contacts avec les autorités communales, Monsieur De Meester s’est vu refuser l’organisation dudit événement. La position de la Ville n’a pas changé depuis et a été confirmée et entérinée ce matin lors de la réunion du collège", commente le porte-parole de l'échevin des Sports Alain Courtois (MR). Les raisons du refus sont avant tout techniques, assure encore la Ville de Bruxelles.

Contacté, Arnaud De Meester se refuse à tout commentaire pour l'instant. Il se dit surpris par l'interdiction du cabinet Courtois. Il affirme avoir reçu l'aval du bourgmestre Philippe Close. Ce que dément fermement le cabinet du bourgmestre. 

Au cabinet Courtois, on justifie ce refus par l'existence d'un événement sportif la veille du triathlon. "Nous organisons la nuit des sport la veille. Cela va mobiliser beaucoup de monde, forces de police, services communaux de même que du matériel, des barrières. Il n'est donc pas possible de mobiliser le même contingent le lendemain, surtout pour maximum 500 participants", poursuit de son côté le cabinet d'Alain Courtois. "Nous ne sommes pas contre le principe mais pas à cette date ni dans ces conditions."