Bruxelles

D'autres opérations de police pourraient se dérouler dans les semaines à venir dans ce quartier.

Les deux individus interpellés jeudi lors d'une vaste opération dans le quartier du Peterbos à Anderlecht, ont été relaxés après audition. Il s'agit d'un adolescent de 14 ans qui aurait jeté des pierres sur une équipe de la VRT et d'un jeune homme de 19 ans qui aurait agressé des contrôleurs de la Stib, indique vendredi le parquet de Bruxelles. Plusieurs incidents se sont produits en avril dernier dans le quartier du Peterbos. Dans la foulée, on a appris que depuis septembre 2017, le parquet de Bruxelles avait déjà ouvert une dizaine d'enquêtes concernant une tentative de meurtre sur des agents de police qui avaient essuyé des jets de pierres. Un suspect a été placé sous mandat d'arrêt dans l'une de ces enquêtes mais a été remis en liberté par la chambre du conseil.

Trois contrôleurs de la Stib ont été frappés en avril dernier par un groupe de jeunes, qui leur ont aussi volé leur tablette. Quelques jours plus tard, une équipe de la VRT a été la cible de jets de pierres par des jeunes.

Jeudi, la police a interpellé un adolescent de 14 ans qui aurait été impliqué dans ce dernier incident. Il a été relaxé après audition. Un jeune homme de 19 ans a également été intercepté lors de la même opération de police dans le cadre de l'agression sur les contrôleurs de la Stib. Selon le parquet de Bruxelles, il a affirmé ne pas avoir été présent lors de l'agression. Le magistrat a requis des devoirs.

Le parquet précise que d'autres opérations de police pourraient se dérouler dans les semaines à venir dans le quartier du Peterbos.