Bruxelles

Cette mesure fait suite aux émeutes qui ont récemment éclaté dans le centre-ville.

L’ouverture des Plaisirs d’Hiver, c’est déjà demain soir! Et comme chaque année, les forces de l’ordre seront présentes en nombre. Les mesures de sécurité avaient déjà été renforcées les deux dernières éditions suite aux attentats de Paris et de Bruxelles.

En raison du maintien de l’ocam du niveau d’alerte à 3 en Belgique mais surtout des émeutes qui ont éclaté ces deux dernières semaines dans le centre-ville, la capacité policière sera renforcée, nous indique la porte-parole de la zone Bruxelles-Capitale Ixelles, Ilse Van de keere.

“Pendant toute la période des Plaisirs d’Hiver, notre zone de police sera présente sur les différents sites de l’événement. À côté des patrouilles mobiles et pédestres visibles seront également présents des policiers en civil. Ceux-ci veilleront à prévenir les vols à la tire et autres délits en tout genre”, détaille la porte-parole. Les organisateurs de l’événement, en collaboration avec la zone de police, ont également prévu l’installation d’obstacles anti-voitures-béliers.

Cependant, il n’y aura pas de commissariat mobile durant cette 17e édition. Les visiteurs souhaitant porter plainte devront donc se rendre soit au commissariat principal de la rue Marché au charbon ou à celui de la rue du Houblon. “Le commissariat mobile demande un investissement important et l’année dernière, nous n’avons pas obtenu le résultat attendu. Comme deux commissariats sont installés à proximité de l’événement, nous avons préféré ne pas mettre de commissariat mobile et permettre à plus de policiers de patrouiller sur le site”, explique Ilse Van de keere.

En outre, les poubelles dites intelligentes seront fermées, ainsi que les corbeilles en fonte de la Ville de Bruxelles. Elles seront remplacées par près de 200 poubelles vidangées chaque jour en début de matinée et selon les besoins jusqu’à 20h.

Les enfants égarés seront, quant à eux, reconduits par les policiers vers le poste de soin qui sera installé place de la Monnaie en attendant que leurs parents viennent les chercher.