Bruxelles

La Taverne du Passage et cinq autres restaurants du centre de Bruxelles, dont quatre donnent sur la Grand-Place, sont en train de sortir de réorganisation judiciaire. 

Pour réduire les coûts, certains vont faire cuisine commune. Le SPF Finances a fait un effort financier pour soutenir la relance, indique jeudi le journal L'Echo. Six restaurants (La Taverne du Passage, 'T Kelderke, L'Estaminet du Kelderke, La Brouette, La Rose Blanche et Vincent) ont présenté ce mercredi matin aux juges du tribunal de commerce francophone de Bruxelles leur plan pour sortir de la requête en réorganisation judiciaire (PRJ) qu'ils avaient introduite dans le courant du mois d'avril.

"Dans un premier temps, ces restaurants vont travailler à partir d'une cuisine commune qui assurera la production de base des plats traditionnels, qui sera ensuite envoyée vers les différents restaurants qui, précisons-le, se situent à proximité les uns des autres", précise L'Echo. Seule la Taverne du Passage continuera de faire sa propre cuisine jusqu'au départ de son chef dans un an et devrait intégrer ensuite ce système de cuisine commune.

D'autres mesures ont été prises pour remettre les établissements à flot: le SPF Finances a réduit ses créances, cartes de vin revues, amélioration du ratio nourriture et boissons, etc.