Bruxelles

La plupart des appels ont eu lieu entre 17h30 et 22 heures. 

De violents orages ont éclaté ce mercredi en fin d’après-midi dans la Région bruxelloise avec notamment des précipitations importantes. Au total, 850 appels ont été enregistrés par la centrale 112 et 17 22 entre 17h30 et 22 heures. 

Les pompiers de Bruxelles ont donc dû faire face à de nombreux coups de fil. Une vingtaine d’opérations ont même été mises en attente à un certain moment. 3 opérateurs ont d’ailleurs prolongé leur service afin d’aider leurs collègues. Les services de secours ont également fait appel à 4 équipes de la Croix-Rouge pour renforcer les équipes déjà en cours d’intervention. 

140 interventions concernant les intempéries ont été réalisées par les pompiers de Bruxelles. Ces opérations concernaient des inondations de cave, des vitres brisées par les rafales de vent, des chutes de morceaux de façade notamment. Les services de secours sont aussi intervenus pour la chute d’un arbre à Auderghem, pour le démontage d’un échafaudage devant un immeuble et pour la stabilisation d’une grue. Les interventions se sont déroulées encore jusqu’à ce jeudi matin. 

Les communes les plus touchées étaient Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Uccle, Evere et Saint-Gilles dans une moindre mesure. 

Le porte-parole des pompiers de Bruxelles, Walter Derieuw invite également les personnes victimes de dégâts des eaux à composer le 17 22 et non le 112 afin de faciliter le travail des services de secours : “Nous étions assez pour répondre, mais il y a eu beaucoup d’appels. Il est vraiment préférable d’appeler le 17 22 en cas de dégâts des eaux. Ce genre de situation peut saturer la centrale, même si nos effectifs sont suffisants. En respectant cette consigne, les pompiers de Bruxelles sont encore plus efficaces”.