Bruxelles

Les images partagées par le policier sont sans équivoque.

Le contrôle interne de la police Bruxelles Ouest (Jette / Ganshoren / Koekelberg / Berchem-Sainte-Agathe / Molenbeek-Saint-Jean) enquête sur un inspecteur en chef flamand qui aurait posté des messages à caractère raciste sur sa page Facebook, rapporte le magazine Knack sur son site Internet, l'information est confirmée par la zone de police.

Sur son profil Facebook, l'on peut en effet constater que le policier a posté et/ou partagé de nombreuses images très hostiles à l'islam, aux migrants, etc. Ainsi, il commente une affiche publicitaire de Décathlon détournée en appel aux meurtre des migrants par une phrase sans équivoque : "la chasse est ouverte"

Plusieurs photos de soldats templiers ornent également son mur FB. Les posts les plus inacceptables ont été supprimés de sa page Facebook en milieu d'après-midi mais les images que vous voyez ci-dessous se trouvaient bien sur la page du policier voici deux heures.

"Nous avons en effet reçu plusieurs plaintes au sujet des postes et avons ouvert une enquête", a déclaré le commissaire Johan Berckmans, porte-parole de la police de Bruxelles Ouest. "L'enquête est entre les mains du Service de contrôle interne et nous attendons les résultats afin de décider si et quelles sanctions seront prises." Le policier n'est pas suspendu mais a été affecté à la circulation.

Pour l'élu molenbeekois Jef Van Damme (SP.A), la situation est inacceptable. "Je ne comprends pas que la direction du corps ne l'ait pas immédiatement suspendu."