Bruxelles

Un juge d'instruction a été saisi du chef de "fausse information d'attentat" en vue d'une analyse psychiatrique d'un homme de 42 ans qui a pris sa compagne en otage, lundi à Laeken. L'homme a été interpellé en état d'ivresse sur la voie publique et auditionné. Il sera mis à la disposition des autorités judiciaires dans le courant de la journée, indique mardi le parquet de Bruxelles. La police locale a été informée d'une prise d'otage dans un appartement de la rue des Palais outre-Ponts, à Laeken. Le suspect a déclaré séquestrer sa compagne et détenir une bonbonne d'oxygène qu'il menaçait de faire exploser.

La police a pu l'intercepter en état d'ivresse sur la voie publique.

Les agents et les pompiers ont ensuite inspecté l'appartement et ont pu neutraliser la bonbonne d'oxygène.

Il n'y a pas eu de blessé lors de l'intervention. La victime, une femme de 43 ans, a été transférée à l'hôpital en état de choc. L'enquête doit encore démontrer si elle a été effectivement battue et séquestrée.

L'homme explique son comportement par l'abus d'alcool et déclare qu'il avait mal jugé l'impact de celui-ci. Il est bien connu des services de police et de justice pour des infractions de roulage principalement.