Bruxelles

Le parlement bruxellois ouvre ses portes ce dimanche et propose une quinzaine d’activités.

"La fête de l'Iris, c'est comme toutes les fêtes, un moment où on se rassemble, un moment où on oublie nos divergences. Au-delà des titres, aujourd'hui ce sont avant tout des Bruxellois qui se rencontrent" a déclaré Rudi Vervoort (PS), Ministre Président de la Région, lors de la réception de la fête de l'Iris au parlement bruxellois.

Depuis 29 ans, la célébration de la Région bruxelloise bat son plein un week-end par an dans toute la capitale, et très souvent accompagnée d'une météo estivale. C'est le cas cette année. Au menu: un grand soleil et une tonne d'activités. Une fois de plus, les hostilités ont été lancées à base de petits fours et de bulles dans la majestueuse salle des glaces du parlement, rue du Lombard. Ministres, députés, bourgmestres, fonctionnaires...tous étaient présent pour faire honneur à notre Région.

"C'est important qu'ensemble, on continue à défendre cette capitale. Ce qui est beau c'est que c'est devenu une fête populaire. Les gens savent que la fête de l'Iris c'est la fête de leur Région et il se passe plein de choses, plein d'activités, d'animations. Donc il y a à la fois des moments citoyens, mais aussi de la culture et je trouve que ça rassemble toute la diversité de Bruxelles autour du fait qu'on est tous lié à cette Région" commente Fadila Laanan (PS), secrétaire d'État en charge de la Propreté publique, des Sports et de la Recherche scientifique.

Une fête populaire qui commence d'abord dans l'antre des députés bruxellois, puisque qui dit fête de l'Iris, dit obligatoirement portes ouvertes du parlement. Pendant toute la journée de ce dimanche, les bruxellois et autres visiteurs pourront découvrir l'univers de ce bâtiment historique au coeur de la ville. Une quinzaine d'activités rythmeront la journée, jonglant entre exposition photo, carricatures, concerts, découverte de l'histoire du parlement et street art. Les visiteurs auront même l’occasion d’expérimenter les ordinateurs des futures élections.

Ensuite, c’est sur la place Royale et ses alentours que ça se passe. Foodtrucks, concerts, musées, expositions ambulantes,et activités interactives…Le centre royal de Bruxelles, du parc à la place, en continuant sur le Mont des arts, regorge tout le week-end d’activités pour tous les goûts, et pour tous les âges, et ce jusqu’à la fin du dimanche.