Bruxelles

L'accessibilité et l'alimentation en eau de l'ensemble des habitations évacuées à la suite de deux effondrements de voirie jeudi à la chaussée de Louvain ont été rétablis, a indiqué lundi Marie-Eve Deltenre, porte-parole de Vivaqua. 

Le bourgmestre de la commune de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir s'est rendu sur place pour faire un dernier point avec les experts mais se dit confiant quant à la levée prochaine de l'interdiction concernant l'accès aux trois derniers immeubles, a indiqué sa porte-parole Charline Six. Cette interdiction concerne encore une vingtaine d'occupants au 2 de la rue Wauwermans, qui abrite des logements et un débit de boissons au rez-de-chaussée, et aux 197 et 199 de la chaussée de Louvain. Les 44 occupants des 5 immeubles situés du 201 au 209 de la chaussée de Louvain ont pu rentrer chez eux dimanche soir. Vivaqua a sécurisé l'ensemble des entrées avec des rampes d'accès. L'électricité et l'eau ont été rétablis dans tous les logements, mais pas encore le gaz. La commune a sollicité un expert indépendant pour s'assurer de la sécurité des accès et de la stabilité des immeubles. La Jazz station, située au-dessus de la conduite d'eau et de la voie ferrée, restera fermée jusqu'à nouvel ordre.

Quant à l'avancée des travaux, Marie-Eve Deltenre assure que les équipes travaillent d'arrache-pied pour réparer les dégâts. Etant donné le caractère inhabituel de l'incident, des mesures de prudence s'imposent cependant. Il est selon elle trop tôt pour communiquer un planning. La pluie annoncée cette semaine risque de perturber l'avancée des travaux. Bruxelles Mobilité s'occupera de la dernière phase du chantier en voirie.

© JC GUillaume

Les horaires de certains trains adaptés dès ce lundi

Les trains reliant Bruxelles à Luxembourg et Bruxelles à Liège via Namur, déviés à la suite d'une rupture de canalisation d'eau à Saint-Josse jeudi dernier, partent environ 20 minutes plus tôt dès ce lundi pour permettre aux navetteurs d'avoir leurs correspondances, indique lundi Elisa Roux, porte-parole de la SCNB.

Il s'agit de tous les trains IC entre Bruxelles et Luxembourg et les IC Bruxelles-Namur-Liège. Les déviations mises en place engendraient en effet entre 20 et 25 minutes d'allongement de temps de parcours, ce qui avait pour conséquence que des voyageurs manquaient certaines correspondances. Les horaires ont donc été réaménagés.

Concrètement, les trains IC de Bruxelles vers Luxembourg, déviés par Louvain, sont avancés de 17 minutes à Bruxelles-Midi. Ils partent dorénavant et jusqu'à nouvel ordre aux "heures 16" au lieu des "heures 33", précise la SNCB.

Les trains IC effectuant la liaison Bruxelles-Namur-Liège, qui sont déviés par le tunnel Josaphat, sont, eux, avancés de 20 minutes en gare de Bruxelles-Midi. Il partent à présent aux "heures 43" aux lieu des "heures 03".

L'horaire de trains de pointe en provenance de Tournai vers Bruxelles a également été modifié. Il s'agit des trains P7512 (départ 05h40 au lieu de 06h00) et P7514 (départ 06h34 au lieu de 06h57). Dans l'autre sens, les trains P8512 et P8514 circulent quant à eux avec 20 minutes de retard depuis Bruxelles-Nord.

La circulation des trains entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Schuman a été interrompue à la suite d'une inondation causée par une rupture de canalisation d'eau à Saint-Josses. Les nouveaux aménagements d'horaire sont a priori prévus jusqu'à vendredi.