Bruxelles

Le coup d'envoi est donné par le St'Art Job ce lund.

Pour la cinquième fois, Saint-Gilles, Forest et Uccle unissent leurs forces pour proposer à leurs citoyens un Trajet de l’emploi. Il s’agit de toute une série de séances d’information, d’activités ou de formations à destination d’un public large.

Chaque commune se spécialise dans une thématique. Ainsi, Uccle se concentrera sur l’aide aux personnes, Forest, sur les métiers de l’Horeca, tandis que Saint-Gilles se concentrera sur les filières de l’art, des spectacles et du numérique. Au programme : des préparations aux entretiens d’embauche, un job day, la présentation des dispositifs d’accompagnement à l’autocréation d’emploi à Bruxelles, des workshops ou encore des séances de co-searching, donc des chercheurs d’emploi qui s’aident les uns les autres.

Le Trajet de l’emploi donnera son coup d’envoi ce lundi 16 avril avec la cinquième édition du St’Art Job, une journée d’échanges et d’informations autour des métiers des arts de la création et de la diffusion qui se déroulera à Saint-Gilles, au centre culturel Jacques Franck. "Saint-Gilles dispose de nombreuses infrastructures culturelles. Tout ce qui tourne autour des métiers de la culture est un enjeu important pour l’emploi dans la commune", explique Thierry Van Campenhout (PS), échevin de l’Emploi et de la Formation.

En collaboration avec la Maison de l’emploi et de la formation de Saint-Gilles et Actiris, la commune a invité une douzaine de partenaires à venir répondre aux questions des citoyens concernant le statut d’artiste, les rémunérations ou encore les soutiens disponibles.

La journée se déroulera de 10 h à 18 h et sera entièrement gratuite. Elle proposera également d’autres activités comme un coaching individuel ou une séance d’information sur le financement participatif, notamment. Le détail du programme de ce Trajet de l’emploi se trouve sur le site Internet des communes ou des maisons de l’emploi.