Bruxelles

Le nouveau règlement sport réserve l'utilisation des infrastructures sportives communales aux seuls Saint-Gillois.

Un nouveau règlement sport va être adopté ce jeudi soir au conseil communal de Saint-Gilles. Et à l'avenir, la piscine Victor Boin ne devrait plus accueillir les élèves des écoles de Forest, comme ce fut auparavant le cas.

En effet, l’ancien règlement prévoyait explicitement que les écoles forestoises arrivaient en seconde priorité dans les créneaux horaires accordés aux écoles. Mais cette mention est supprimée dans le nouveau règlement.

Une mesure dénoncée par le chef de file de l'opposition CDH Vincent Henderick. "Il m’a été répondu par Cathy Marcus (PS, échevine des Sports, Ndlr) que le programme était déjà complet avec les écoles saint-gilloises. Cette limitation de l’accès de la piscine – et de toutes les infrastructures sportives communales – aux seules associations saint-gilloises est pourtant contraire à la réforme menée par la Cocof qui, dans le nouveau décret Laaanan, entend précisément élargir aux non-locaux les audiences des infrastructures sportives communales financées par les deniers publics. Or, la rénovation de Victor Boin est largement subsidiée par tous les niveaux de pouvoir," s'étonne Vincent Henderick.

Le cabinet du bourgmestre Charles Picqué (PS) confirme l'information, mais tient à nuancer cette mesure. "Le nombre d'élèves dans l'enseignement fondamental de la commune est passé de 2.000 à 2.700, et nous comptons une nouvelle école secondaire sur notre territoire avec le Lycée Intégral Roger Lallemand. Les Saint-Gillois ont la priorité et il n'est plus possible d'accueillir les écoles forestoises, faute de place. Par ailleurs, c'est le contribuable saint-gillois qui finance la commune et il est donc logique qu'il ait la priorité", explique la porte-parole du cabinet.