Bruxelles

Traces de graisse au sol, fruits écrasés qui imprègnent la pierre, etc. Le CDH déplore le manque de nettoyage du Parvis.

Inauguré en grande pompe fin juin, le Parvis de Saint-Gilles souffre déjà, déplore le chef de file de l’opposition CDH Vincent Henderick. "En cause, un défaut évident de propreté, souligné plus encore par le choix de revêtement décidé par les architectes et urbanistes : cette fameuse pierre bleue en provenance de carrières portugaises. On s’en était aperçus déjà lors des lendemains de matches de foot, où les litres de bières et autres boissons, sucrées ou non, versés au sol avaient laissé des empreintes peu seyantes au sol. Le retour du marché sur le Parvis, tant souhaité, accentue un peu plus encore cette impression de malpropreté générale, une fois les maraîchers partis. Traces de graisse au sol, fruits écrasés qui imprègnent la pierre, etc.", s’insurge Vincent Henderick.

Les pierres bleues déjà salies
© DR

Suite à ce constat, le CDH saint-gillois demande à la commune de revoir sans tarder son dispositif de nettoyage et de l’actualiser au vu des nouvelles conditions imposées par la présence de la pierre bleue sur tout le Parvis de Saint-Gilles. "J’invite le collège à assurer sur le Parvis la présence systématique de balayeuses-nettoyeuses à eau, une fois le marché terminé, à savoir le samedi début d’après-midi, le dimanche début d’après-midi, et le cas échéant les mercredis et jeudis soir sur le Petit Parvis. Il est profondément dommage d’avoir dépensé 3 millions d’euros pour rénover le Parvis et de le voir ainsi perdre aussi rapidement de son éclat : la commune doit intervenir soit directement, soit en imposant au placier, la société Charve, de nouvelles obligations en matière de gestion de l’après-marché sur les deux Parvis", conclut Vincent Henderick.

Contactée, Cathy Marcus (PS), échevine des Travaux publics, précise que le dispositif de nettoyage sera renforcé dès la rentrée. "Nous avons évidemment déjà mis en place un système de nettoyage du Parvis après chaque marché, et nous avons adopté un nouveau planning de nettoyage pour la rentrée puisque l’occupation du Parvis est plus intensive depuis que ce dernier a été mis en piétonnier. Le choix de pierres bleues claires a été réalisé dans une optique de rendre le parvis plus lumineux, moins sombre, mais il convient de préciser que notre service de nettoyage est tout à fait à même de nettoyer ce type de revêtement", précise Cathy Marcus.

Plusieurs commerçants ont par ailleurs déjà été sermonnés pour avoir déversé des matières grasses à l’issue du marché. "Nous les avons recadrés et expliqué à tous les commerçants les bonnes manières à avoir afin de garder le Parvis propre", conclut Cathy Marcus.