Bruxelles L’opposition Ecolo qui épingle des problèmes de sécurité a déposé une plainte auprès du SPF Économie.

Espaces de détente importants pour les enfants vivant en milieu urbain, les plaines de jeux sont censées proposer des équipements pouvant être utilisés en toute sécurité par les bambins. Mais ce n’est pas le cas de deux plaines de jeux situées sur le territoire de la commune de St-Josse. La plaine du parc St-François et celle du P’tit Boule au square Delhaye présentent des défectuosités importantes et ne garantissent pas la sécurité de leurs jeunes usagers.

Revêtement usé et glissant, clous et pièces métalliques qui dépassent sur les équipements, pièces manquantes… Effaré par le piteux état des aires de jeux, le conseiller communal de l’opposition Frederic Roekens (Groen) a déposé une plainte auprès du SPF Économie pour signaler les nombreux manquements sécuritaires. "Dans le parc Saint-François, le puit de lumière donnant sur la salle de sport Mandela est simplement entouré de sacs de sable. Il y a aussi de sérieux problèmes avec la fermeture et les clôtures autour des deux terrains", rapporte le mandataire qui épingle encore de graves lacunes en termes de propreté.

Selon ce dernier, la commune de St-Josse n’entretient pas suffisamment ces deux aires de jeux dont elle a la responsabilité. "Dans son article 9, l’arrêté royal relatif à la sécurité des équipements d’aires de jeux impose une évaluation des risques et des inspections régulières. Je doute fortement que la commune ait pris ces mesures au sérieux en respectant le calendrier d’inspections et d’entretien requis par la loi. Est-ce que la commune a finalement respecté l’obligation de signaler les incidents ? , s’interroge Frederic Roekens. À St-Josse, ils sont très forts pour lancer des beaux projets et puis oublier qu’ils existent. Les programmes d’entretien manquent !"

Comble de l’ironie selon l’écologiste: de nouveaux appareils de fitness flambant neufs viennent d’etre installés près du parc Saint-François. "Mais ceux-ci sont interdits aux enfants de moins de 10 ans. Ces appareils ont certes été installés par la Cocof, mais pour les parents c’est incompréhensible!"

Contacté par nos soins, l’échevin des Espaces verts Mohammed Jabour (PS) a déclaré que l’entretien des plaines de jeux n’était pas sous sa responsabilité mais sous celle de l’échevin des Travaux publics, actuellement en vacances.