Bruxelles

La section locale des verts a décidé de garder sur les listes Kenan Aydogan, qui avait suscité la polémique en raison d'une photo où il fait le signe des Loups Gris.

La section locale d'Ecolo-Groen à Saint-Josse a décidé de maintenir sur ses listes Kenan Aydogan, candidat qui a suscité la polémique en raison d'une photo où il fait le signe des Loups Gris. L'homme a fait la clarté sur les circonstances de cette photo et son rejet de l'idéologie d'extrême-droite véhiculée par cette organisation turque proche du parti ultranationaliste MHP. La RTBF a révélé la semaine passée l'existence des cette photo qui figurait sur le compte Facebook du candidat. Elle montre M. Aydogan entouré d'amis dans un bar, levant la main gauche et faisant le salut des Loups Gris. Il assure qu'il se moquait de ses compagnons.

"Il s'agit d'une photo débile que je regrette. Ce geste de 'loup gris' a été fait par pure moquerie vis-à-vis de mes connaissances qui votent MHP. Je souhaiterais m'excuser pour celles et ceux qui auraient été effrayés. Tout ceux qui me connaissent savent que je ne cautionne en aucun cas l'idéologie des Loups Gris ou d'autres idéologies de haine", a-t-il expliqué dans un communiqué.

À propos du génocide arménien, l'homme dit défendre pleinement la résolution votée en 2015 à la Chambre sur la commémoration de cet événement que les autorités turques refusent de qualifier de génocide.

"Et j'ai peut-être eu le tort de parfois m'échauffer en commentant la politique turque, mais je ne vote même pas en Turquie. Je suis Belge. Je ne suis le traître ni des uns, ni des autres. En tant que citoyen, en tant que tennoodois, très impliqué sur le terrain, je souhaite juste essayer de faire bouger les choses pour mon quartier, parce qu'on a aussi droit à une chouette commune, bien gérée, verte, qui s'implique pour les jeunes", a-t-il ajouté.

"Nous sommes convaincus de Kenan n'a aucune sympathie pour l'idéologie des Loups Gris", a souligné la tête de liste Ecolo-Groen, Zoe Genot.

Les écologistes de Saint-Josse ont débattu de la question.

"Conclusions: après discussions avec Kenan et au regard tant de ses propos que de ses actes, nous avons considéré que la photo bien que malheureuse ne signifiait en aucun cas une sympathie pour les Loups gris, et encore moins une conviction pour l'idéologie de ce parti", ont-ils expliqué.