Bruxelles

L'incendie a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, à la rue Traversière.

La femme de 30 ans arrêtée sur les lieux d'un incendie survenu dans la nuit de mercredi à jeudi rue Traversière à Saint-Josse-ten-Noode, a été relaxée vendredi après-midi, a indiqué le parquet de Bruxelles. L'enquête se poursuit afin de déterminer les circonstances exactes du sinistre, qui a fait 4 blessés légers. La suspecte avait été mise à disposition du Procureur du roi qui l'a relaxée après que divers devoirs d'enquête soient rentrés.

Le feu s'était déclaré au 2e étage de la maison. À l'arrivée des pompiers, les flammes sortaient du bâtiment et le feu s'était propagé au 3e étage. Des morceaux du bâtiment étaient tombés sur un toit inférieur, qui avait pris feu. Les dégâts sont importants.

Deux personnes ont dû être évacuées par une échelle. Deux autres ont pu atteindre la sortie par les escaliers. Les personnes blessées souffraient de brûlures et d'intoxication au monoxyde de carbone.

L'expert incendie et le laboratoire de la police fédérale ont été envoyés sur les lieux. L'incendie est présumé volontaire, car plusieurs foyers ont été identifiés.