Bruxelles

La majorité va voter cette décision à l’unanimité lors du conseil communal de ce soir.

C’est la fin des carrées de prostitués à Saint-Josse. Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, et la décision finale sera prise ce lundi soir, au conseil communal: dès janvier 2019, toutes les carrées de prostitués du quartier des Plantes devront fermer. “La majorité va voter à l’unanimité pour la fermeture de ces carrées”, affirme Emir Kir (PS), bourgmestre de la commune. “Nous avons déjà pris cette décision avec le collège, et nous restons dans cette direction: éradiquer la prostitution à Saint-Josse.”

Pour rappel, la commune est, depuis plusieurs années engagée dans la mutation du quartier Nord. Le complexe “Linné Plantes”, grand projet immobilier présentant une cinquantaine de logements sociaux ainsi qu’une nouvelle crèche, a d’ailleurs été inauguré récemment dans le quartier de la rue des Plantes. C’est dans ce processus que s’inscrit la lutte radicale contre la prostitution à Saint-Josse.

“La fonction essentielle de ce quartier est résidentielle”, précise l’édile. “Nous répondons à une demande qui émane des habitants, qui ne veulent plus voir de prostitués dans leur quartier, ou en allant chercher leurs enfants à la crèche.”

C’est aussi pour des raisons morales que le collège prend cette décision. En mettant le holà sur la prostitution dans ce quartier, la commune rappelle sa ferme opposition envers la traîte de l’être humain. “Dans ces carrées, ce sont pour la plupart des femmes qui ne choisissent pas d’être là, et qui viennent d’une filière de trafic humain. Nous ne voulons plus de ça dans notre commune” déplore Emir Kir.

En 2016, la commune s’était d’ailleurs lancée dans le rachat d’immeubles présentant des carrées, l’objectif étant de circonscrire la traite de l'être humain et d’offrir un meilleur cadre de vie aux habitants. Depuis, de nombreuses arrestations ont été effectuées, suite au travail de la police et du parquet. “Je suis très heureux que la police, le parquet et nous, la commune, allions dans la même direction: vers la supression complète de la prostitution”, commente le bourgmestre. C’est pour ça que dès janvier 2019, toutes les carrées existantes dans le quartier Linné-Plantes se verront dans l’obligation de fermer leur porte, et qu’aucune ouverture de vitrines de prostitution ne sera désormais autorisée.