Bruxelles

Le chauffard est également condamné à indemniser les membres de la famille de la victime à hauteur de 15.000 euros chacun.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mercredi après-midi, Avni V. à une peine de 18 ans de prison pour avoir commis un meurtre sur la personne d'Erol Cakmak. Avni V., un jeune homme de 24 ans, avait renversé en voiture Erol Cakmak, rue des Palais à Schaerbeek, le 25 septembre 2016. Le tribunal a estimé qu'Avni V. avait commis un homicide volontaire et l'a condamné à 18 ans de prison et à une interdiction des droits civils et politiques pendant 20 ans.

Il l'a également condamné à indemniser les membres de la famille de la victime à hauteur de 15.000 euros chacun. Le tribunal a tenu compte notamment des témoignages des personnes présentes qui, toutes, ont affirmé que le conducteur n'avait pas freiné devant la victime, voire avait accéléré.

Le tribunal n'a par contre pas retenu la préméditation dans le chef du prévenu. Comme l'avait plaidé le conseil d'Avni V., Me Yannick De Vlaeminck, le fait qu'il ait roulé sur une quarantaine de mètres avant de foncer sur la victime ne peut, à lui seul, fonder la préméditation.

Concernant la peine, les juges ont tenu compte des nombreux antécédents judiciaires du prévenu, notamment en matière de roulage, du fait qu'il est en état de récidive légale et du fait que, malgré la formulation de regrets, il "peine à assumer entièrement sa responsabilité".

Le 25 septembre 2016, Avni V., âgé de 24 ans, avait renversé en voiture Erol Cakmak, rue des Palais à Schaerbeek. Ce dernier, âgé de 46 ans, était décédé des suites de ses blessures le lendemain.

Selon l'enquête, juste avant les faits, les deux hommes avaient eu une altercation dans un café de la place Liedts à Schaerbeek. Erol Cakmak, ivre et sous influence de cocaïne, avait ensuite tapé avec un pied-de-biche sur la voiture d'Avni V. lorsque celui-ci quittait les lieux. Ce dernier avait alors roulé sur une quarantaine de mètres puis avait brusquement fait demi-tour et était venu percuter Erol Cakmak.

Mounir H. et Omar B., qui se trouvaient aussi dans le véhicule, avaient également été inculpés pour ces faits puis avaient obtenu un non-lieu devant les juridictions d'instruction.

Ils devaient néanmoins répondre devant le tribunal, Mounir H. d'un autre grave fait de roulage, de rébellion ainsi que de menaces verbales; et Omar B. de rébellion.

Le 21 janvier 2017, ils avaient été surpris ensemble dans une voiture par des policiers, à Schaerbeek, alors qu'ils étaient en liberté notamment sous la condition de ne plus se fréquenter.

Mounir H., au volant, avait démarré et une patrouille de police les avait pris en chasse. Le suspect avait roulé à vive allure, sans respecter les priorités, notamment celles des piétons, au travers de rues schaerbeekoises.

Les deux hommes avaient finalement été interpellés peu après chez Mounir H. où ils avaient, selon l'enquête, opposé une résistance à leur arrestation. Mounir H. avait également menacé de mort un policier.

Mercredi, le tribunal a condamné Mounir H. à 3 ans de prison pour ces faits, soulignant son immaturité, sa violence, ses nombreux antécédents judiciaires pour faits de roulage, son "attitude hautaine et détachée" et le manque de respect dont il a fait preuve à l'égard des magistrats.

Il a par contre acquitté Omar B. de la prévention pour laquelle il était poursuivi, comme l'avait requis le procureur.