Bruxelles

Une nouvelle politique stratégique de sécurité routière sera approuvée lors du prochain conseil, le 20 juin.

Le bourgmestre schaerbeekois Bernard Clerfayt l'a annoncé hier au conseil communal: "la commune de Schaerbeek investira cinq ou six fois plus dans la sécurité routière", après une question posée par Arnaud Verstraete (Groen), conseiller communal.

"Schaarbeek a besoin d'un peu plus de contrôle en termes d'application", a déclaré M. Verstraete lors du conseil. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle la commune a adopté un amendement du budget à la fin de l'année dernière, prévoyant 100.000 euros pour l'achat de radars.

Pourtant, les statistiques de trafic montrent que la zone de police Nord a recensé beaucoup moins d'excès de vitesse que d'autre communes. Dans la zone Bruxelles-Capitale Ixelles par exemple, le taux d'infraction s'élève à 14,7 excès de vitesse pour 100 habitants, contre 5,6 en zone Nord, peut-on lire dans Bruzz. "Les chiffres indiquent aussi que le nombre de victimes de la route parmi les piétons et les cyclistes à Schaerbeek n'a pas baissé depuis dix ans", a relevé Arnaud Verstraete, en demandant au collège ce qu'il comptait faire de ces constats.

"Schaerbeek est en train de finaliser une politique stratégique de sécurité routière dans son ensemble", a déclaré Bernard Clerfayt. "Il sera présenté aux représentants du collectif 1030/0 le jeudi 7 juin, sera approuvé par le collège le 12 juin et par le conseil municipal le 20 juin. Mais je peux déjà vous dire que la municipalité investira cinq à six fois plus dans la sécurité routière que prévu auparavant. Ce sera également investi par le biais du Fonds de sécurité routière. L'argent permet de renforcer l'équipe de la circulation, mais aussi d'investir dans le matériel de prévention et de contrôle."