Bruxelles

C’est dans le cadre symbolique du café Copain à Schaerbeek qu’ils l’ont annoncé… La Liste du bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (Défi, Libéraux schaerbeekois et Open VLD) et Ecolo-Groen ont conclu un accord préélectoral en vue des communales du 14 octobre prochain. Après vingt-quatre ans de collaboration, le couple LB et Ecolo-Groen remet officiellement le couvert.

Actuellement la majorité se compose de la Liste du Bourgmestre (LB), d’Ecolo-Groen et du CDH. Mais ce matin, lors de la conférence de presse qui officialisait cet accord, les humanistes demeuraient absents. "Il ne s’agit pas ici d’un accord exclusif" , a affirmé Vincent Vanhalewyn (Ecolo). "Nous avons décidé de rendre public le fait qu’on se présentera à deux mais nous n’exclurons pas un élargissement de la majorité avec des partis qui sont volontaires et surtout représentatifs du choix des citoyens."

Les conditions pour accepter un troisième membre dans cette potentielle coalition ? "Que le parti nous prouve qu’ils ont un support populaire et qu’il y ait assez de convergence avec nos idées " , explique Sophie Querton (Défi). Et en termes de convergence, la LB et les verts sont convaincus que les humanistes figurent parmi les premiers sur leur liste de préférence. "Nous voulons être certains que tout membre de la majorité soit renforcé par les électeurs. Dans le collège, nous le disons honnêtement, le CDH a bien travaillé. On partage un bilan dont on est fiers. On ne veut pas les rejeter mais il faut qu’ils nous prouvent des choses dans les résultats" , enchaîne Bernard Clerfayt.

Actuellement, la majorité LB-Ecolo-cdH totalise 28 sièges sur 47. La LB et Ecolo-Groen entendent conserver ce scénario, ensemble. "On ne dit pas que c’est gagné d’avance mais on sait que ce duo politique fonctionne et nous pensons qu’on va sortir renforcés. Maintenant on part tous en campagne et on verra les résultats. Dans un souci de transparence, il nous semblait important de communiquer cette coalition potentielle dans le cas où nous obtiendrions la majorité" , conclut Vincent Vanhalewyn.